Gymnase Loudéac
La salle de la Rocade à Loudéac. (Photo Vile de Loudéac)

Ce jeudi soir, une rencontre de Départemental 1 de Futsal a été arrêtée en Bretagne à la suite d’une bagarre générale.

Il restait 13 secondes à jouer ce jeudi soir à la salle de la Rocade à Loudéac (Côte d’Amor) lors de la rencontre de Départemental 1 Futsal entre le FC Saint-Bugan et Saint-Brieuc Futsal. C’est à ce moment-là qu’un joueur briochin a fait un tacle un peu trop appuyé sur un adversaire. L’arbitre l’a justement expulsé. Mais ce joueur de l’équipe visiteuse a littéralement pété un plomb.

« Il a pris sa chaussure, s’est dirigé vers les tribunes et a asséné un coup à un supporter » explique Fabrice Le Priol, secrétaire général du FC Saint-Bugan, au Courrier Indépendant. Une échauffourée s’en est suivie avec des joueurs et des spectateurs dans la salle et à l’extérieur. Si les joueurs ont pu rentrer dans les vestiaires, le joueur ayant déclenché la bagarre n’en est pas resté là.

Une instruction devrait être ouverte à la suite de cette bagarre

« Une jeune supportrice m’a alerté en m’indiquant que le joueur est sorti des vestiaires, cachant une paire de ciseaux dans ses chaussettes » précise le dirigeant loudacien à l’hebdomadaire des Côtes d’Armor. Si de nombreux coups ont été distribués, aucun blessé ne serait à déplorer. La commission de discipline du District des Côtes d’Armor va se saisir du dossier. Une instruction devrait être ouverte afin de faire la lumière sur les faits.

Le joueur de Saint-Brieuc pourrait être lourdement suspendu, surtout s’il est démontré qu’il est bien sorti du vestiaire avec des ciseaux. Le FC Saint-Bigan pourrait aussi être sanctionné car le club recevant est toujours responsable de la sécurité de la rencontre. Affaire à suivre.

SHARE