Agriculteur breton, Emeric joue aussi au football tous les dimanches avec ses potes en Départemental 3.
Agriculteur breton, Emeric joue aussi au football tous les dimanches avec ses potes en Départemental 3. (Photo M6)

Candidat de l’émission « L’amour est dans le pré » sur M6, Émeric joue aussi au football en District. Il nous a accordé un entretien exclusif !

S’il confirme être extrêmement sollicité depuis la diffusion de son portrait par M6, Émeric nous a très gentiment accordé une interview pour parler d’un sport qu’il pratique depuis très longtemps au niveau amateur, le football : « J’ai commencé, quand j’étais jeune, en poussins. J’avais 8 ans ».

Aujourd’hui, c’est avec la réserve du club de Pordic Binic qu’il évolue en district en tant que latéral gauche : « À chaque fois, ça permet de se retrouver entre amis, profiter de jouer ensemble, se défouler et puis rester après le match de temps en temps, ça fait du bien pour fêter les victoires (rires) ! ». Des victoires qui s’accumulent cette saison pour le Pordic Binic FC, relégué l’an passé et qui survole sa poule de D3 : neuf matchs pour huit victoires et un seul revers. « Mais je n’étais pas là pour la défaite », se dédouane Émeric.

« Je crois que Karine Le Marchand m’a porté chance ! »

Emeric est un grand fan d'En Avant Guingamp.
Émeric est un grand fan d’En Avant Guingamp. (Photo DR)

Avec 46 buts marqués et seulement 10 encaissés, l’équipe B semble en bonne voie pour retrouver le niveau supérieur. Et le latéral gauche y contribue en grande partie : « Je crois que Karine Le Marchand m’a un peu porté chance parce que depuis qu’on a fait le portrait, j’ai marqué cinq buts et j’ai fait six passes décisives. Je crois que c’est pas mal pour un arrière gauche (rires) ! »

Après trois saisons en PH à l’époque, plus haut niveau auquel il a évolué, et plusieurs années en première division de district, Émeric voit une nouvelle génération débarquer. « Je vais bientôt avoir 32 ans et il y a beaucoup de jeunes de 18, 20 ans qui arrivent. Je fais malheureusement partie des anciens du club mais je ne suis quand même pas encore prêt d’arrêter le foot ! »

Et en bon footballeur costarmoricain, le Breton a choisi son camp pour la suprématie régionale : « La production n’en a pas parlé mais je suis un vrai passionné de foot. Je supporte Guingamp où je suis abonné depuis plusieurs saisons ! » Et c’est certain qu’à présent, il ne passera plus incognito !

PARTAGER