Depuis quelques mois, la page Facebook Supportrices du FC Nantes monte en puissance sur le réseau social. A l’origine, quatre copines fans des Canaris ont voulu faire entendre leur voix… féminine ! Parmi elles, Elise Bommé est une inconditionnelle de foot.

« Cette passion, je l’ai depuis que je suis gamine, explique la jeune femme de 21 ans. J’ai pratiqué le basket mais j’étais tous les week-ends sur les terrains de foot pour voir jouer mon frère. Ensuite, mon père m’a emmenée au stade à l’âge de sept ans, en 2001, et une vraie passion est née. Pour le plus grand plaisir de mon grand-père et mon père. »

Et Elise veut aussi partager cette passion… entre filles ! « Notre page a été créé un peu hasard car on a vu des commentaires qui parlaient du football comme un sport de mec, d’une histoire de mec et qui mettaient tout au masculin, explique celle qui joue aussi au ballon rond, au FC Belligné Saint-Sauveur. C’était à croire que nous, les filles, nous n’avions pas notre place. Avec une copine, on a réagit à ces propos avec le commentaire « nous aussi on est présente ». Quelques minutes après, la page était née. Nous étions quatre à la gérer au début et nous ne sommes maintenant plus que deux ! »

« En tribune, on en voit de plus en plus de filles ! »

Comme Marie-Hélène Baudry, la présidente du FC Rezé, Elise Bommé veut essayer de faire changer les mentalités avec son amie Gwenn Biton, joueuse en U18 au FC Nantes.
« La place des filles est importante dans le foot, que ce soit sur le terrain ou en tribune, souligne t-elle. Ce n’est plus un sport de mec. On trouve des équipes de filles un peu partout. Et l’équipe de France féminines brille depuis quelques années, ce qui pousse sûrement des filles à s’inscrire. En tribune c’est différent, on en voit de plus en plus, et c’est très bien ! »
Dimanche, Elise Bommé et ses copines seront dans les tribunes… et elles feront bien sûr entendre leur voix pour encourager les Canaris !
PARTAGER