clubs amateurs féminine
Les joueuses féminines U19 (ici Soyaux en D1F) pourront participer à deux rencontres en deux jours. (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Le prochain président de la Fédération Française de Football sera élu en fin de semaine. Trois candidats sont en lice : Frédéric Thiriez, Noël Le Graët et Michel Moulin. Jusqu’à samedi, nous ferons des points sur leur positionnement sur différentes thématiques. Nous commençons avec la question du Football Féminin. Vous pourrez retrouver des liens vers les programmes complets en fin d’article.

Michel Moulin « Renforcer le football féminin »

Le candidat souhaite agir rapidement sur le format des compétitions en proposant plusieurs mesures concrètes :

  • passer la D1 Arkema de 12 à 14 clubs
  • création d’une D3, d’un championnat U21 (ou U23) et de l’équivalement de la Gambardella.

Michel Moulin affiche également sa volonté d’appliquer un traitement égalitaire en donnant notamment « aux joueuses féminines professionnelles les mêmes avantages que les joueurs professionnels masculins« , alors que certaines joueuses sont encore sous statut fédéral aujourd’hui. De même, le candidat indique « vouloir aligner la prise en charge des frais kilométriques » entre les footballs masculin et féminin.

Noël Le Graët « Poursuivre la féminisation des fonctions »

D’après une récente étude de l’INSEE, c’est un domaine dans lequel le sport français, et le football tout particulièrement, est encore à la traine. Le candidat Le Graët en fait un de ses cheval de bataille en proposant entre autre la « création d’une première licence gratuite pour les femmes dirigeantes » et d’ « intégrer 1500 femmes aux formations spécifiques aux fonctions de dirigeantes« 

Le président sortant indique également dans son programme vouloir « accompagner les clubs dans le développement des sections féminines » avec toute une série de mesures visant à atteindre « l’objectif de 90% des clubs accueillant des licenciées féminines et 10 000 équipes féminines au total sur la mandature« .

Frédéric Thiriez « Valorisation du Football Féminin »

Le troisième candidat indique également vouloir « favoriser la création d’équipes féminines dans la création d’équipes féminines dans les clubs via une adaptation des règlementations statutaires » mais aussi œuvrer pour la « professionnalisation de l’élite », au niveau des compétitions et du statut des joueuses, et la fin des discriminations. Pour cela, Frédéric Thiriez mise sur la « création au sein de la FFF d’une Ligue Nationale du Football Féminin au sein de la FFF« .

Le programme complet des trois candidats

SHARE