Dominique Darnet (Yzeure FF) : « Où est l’équité entre les sports ? »

Dominique Darnet Yzeure FF
Dominique Darnet (à droite) lors de la signature de l'entraîneur Théodore Genoux. (Photo Yzeure FF)
Bannière stages Louza

Président d’Yzeure Foot Féminin (D2F), Dominique Darnet s’insurge contre l’annulation de la reprise de son championnat.

Après un communiqué du collectif des clubs de National 2 vendredi soir, c’est au tour des clubs de D2 Féminine de monter au créneau. Et notamment le club d’Yzeure Foot Féminin Allier Auvergne. « Les décisions de la Ministre déléguée aux sports, incohérentes, versatiles et anachroniques attisent la colère de nos licenciées, bénévoles, partenaires, supporters et sympathisants, fustige son président, Dominique Darnet. Alors qu’elle devrait représenter et défendre la jeunesse et les sportives, la Ministre semble les négliger et les ignorer. »

L’homme fort du club de l’Allier n’a pas du tout apprécié ce volte-face. « Quel choc ! Quel ascenseur émotionnel pour les joueuses et les bénévoles ! Prétexter un contexte sanitaire fortement dégradé pour revenir sur une décision est inacceptable, intolérable et totalement irrespectueux. Car dans le même temps, le Président de la République et le Porte-parole du Gouvernement, en personnes, lançaient des signaux d’une reprise d’une activité normale pour tous d’ici quelques semaines. »

Dominique Darnet se pose d’ailleurs la question de la logique de cette décision par rapport à d’autres sports. « Quel risque sanitaire font donc courir à la population vingt-deux joueuses et 3 arbitres répartis sur 5000 m² en plein air (soit 200 m² par personne) ? Etonnamment (mais je m’en réjouis pour elles), les D2 féminines du basket et du hand vont également continuer, mais en salle, et sur une surface respective de 420 m² (35 m² par personne) et de 800 m² (50 m² par personne). Pourtant, ces sportives sont tenues aux mêmes protocoles que ceux imposés initialement à la D2 féminine du football…Vous avez dit deux poids, deux mesures ? »

SHARE