AS Béziers
Les Biterrois ne seront plus en N2 la saison prochaine (Photo Philippe Le Brech)

La Commission d’Appel de la Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG) a rendu son verdict sur plusieurs dossiers ce vendredi 1er juillet. Si Bourg-Péronnas reste finalement en National, Béziers a vu sa rétrogradation en National 3 confirmée. Romorantin devrait donc être repêché en N2.

Le procès-verbal était particulièrement attendu. Si certains peuvent souffler suite aux décisions de la Commission d’Appel de la DNCG, pour d’autres les sanctions ont été confirmées.

Parmi ces derniers l’AS Béziers, dont la rétrogradation administrative en National 3 a été confirmée, ce qui devrait entraîner par conséquent le repêchage de Romorantin en National 2.

Le gendarme financier a également confirmé deux autres sanctions : le FC 93 Bobigny-Bagnolet-Gagny (N2) et Lempdes Sport (R1) sont interdits de participer à la prochaine édition de la coupe de France. Ce dernier devra également s’acquitter d’une amende de 750 euros.

En revanche, la décision de rétrograder Bourg-Péronnas en National 2 a été infirmée. Le club bressan voit néanmoins un encadrement de sa masse salariale à 90%. Mais il repartira bien au 3ème échelon national l’an prochain.

SHARE