L'AC Amiens et l'AS Beauvais-Oise (ici en National 2 cette saison) sont sanctionnés par la Ligue des Hauts-de-France.
L'AS Beauvais-Oise (ici en National 2 cette saison) a évité d'être reléguée en championnat de Ligue. (Photo AC Amiens)

Les auditions à la DNCG s’accélèrent et les sanctions tombent ! Limoges FC et l’AS Beauvais-Oise sont rétrogradés administrativement en Régional 1. 

En redressement judiciaire depuis le 6 avril dernier, Limoges FC attendait avec appréhension son passage devant la Commission Fédérale de Contrôle Des Clubs. Et la sanction est sans appel puisque le club de la Haute-Vienne subit une rétrogradation de deux niveaux, c’est à dire en Régional 1. Ce qui veut donc dire que l’équipe réserve du LFC ne pourra pas monter au sein de l’élite de la Ligue de Nouvelle-Aquitaine.

« On s’est battu tout seuls pendant un an, on ne sait pas pourquoi cette décision a été prise » a avoué Gérard Chevalier à nos confrères de France Bleu. C’est un coup de massue auquel le président du LFC ne s’attendait sûrement pas. Cela va-t-il précipité la chute du club avec une liquidation judiciaire ? Affaire à suivre… Cette sanction va donc sauver Libourne FC en National 3 mais cela devrait aussi permettre au SA Mérignac de monter en Régional 1, grâce à sa place de troisième meilleur troisième de R2.

L’autre club qui a été sanctionné est l’AS Beauvais-Oise où plusieurs repreneurs se battent pour prendre la tête du club. Ce qui avait d’ailleurs amené la municipalité à geler la subvention de 280 000 euros pour le club. Outre sa relégation sportive en National 3, la DNCG a ainsi infligé une « rétrogradation administrative en sus ». Cette sanction devrait donc sauver Wasquehal, premier relégable du National 3 Hauts-de-France.

PARTAGER