Saint-Brieuc - Bourg-en-Bresse
Bourg-en-Bresse (ici à Saint-Brieuc au mois de mars). (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

La commission fédérale de contrôle des comptes a eu la main lourde ce mardi avec les relégations de Bourg-en-Bresse, Plabennec et Soyaux.

De nombreux clubs se sont présentés devant la commission fédérale de contrôle des comptes (CFCC) de la DNCG ce mardi. Et certains n’ont pas convaincu le gendarme financier du football amateur avec trois rétrogradations prononcées pour Bourg-en-Bresse (National), le Stade Plabennec (National 3) et l’AJS Soyaux Charente (D1 Arkéma).

Ces décisions pourraient ainsi sauver le FC Bastia-Borgo en National, le Stade Pontivyen en National 3 ou encore le GPSO 92 Issy en D1 Arkéma. Mais les clubs qui ont subi cette rétrogradation administrative peuvent faire appel afin d’apporter des éléments supplémentaires sur leur situation.

Parmi les autres décisions, les quatre promus en National (Le Puy Foot 43, FC Versailles 78, Paris 13 Atletico et FC Martigues) sont autorisés à monter avec encadrement de leur masse salariale, comme il est d’usage. Même décision pour Evreux FC 27, l’Olympique d’Alès, Wasquehal Football et le Racing CFF qui évolueront en National 3.

Le procès-verbal de la réunion du 21 juin

SHARE