Dans le District de l’Aisne, un arbitre a fait jouer une prolongation lors d’un match de coupe alors que le règlement indiquait directement les tirs aux buts.

« Avons joué les prolongations alors qu’on aurait dû passer directement aux tirs aux buts. » Sur la Feuille de Match Informatisée (FMI) de la rencontre de coupe Jean-Marie Froment entre le CS Aubenton et la réserve de Boué Etreux (5-3), le capitaine de l’équipe visiteur avait déposé une réserve technique. Car l’arbitre a fait jouer une prolongation à l’issue du temps réglementaire (3-3) alors qu’il aurait dû passer directement aux tirs aux buts.

Cette réserve a été étudiée par la commission des arbitres du District de l’Aisne le 31 octobre. Et elle a logiquement annuler la qualification d’Aubenton. « C’est une grande première dans le département, a indiqué Philippe Morice, le président de la commission, à nos confrères de l’Aisne Nouvelle. Les arbitres doivent respecter le règlement mais c’est un arbitre qui n’a pas beaucoup d’expérience. Ça peut arriver, c’est une erreur mais ce n’est pas une grosse erreur. »

Un précédent dans le Cantal en 2017

Les deux équipes vont donc devoir se retrouver pour… une séance de tirs aux buts, « dans les conditions de qualification et de participation à la fin de ces 90 minutes sur le terrain du club recevant le jour de la rencontre ». Les 28 joueurs qui étaient sur la feuille de match vont ainsi devoir s’échauffer et certains n’auront sûrement pas à participer à cette séance. Mais pas avec le même arbitre !

« Ne peuvent y participer que ceux qui ont terminé la rencontre, précise Philippe Morice à l’Aisne Nouvelle. Mais il n’y aura pas le même arbitre, on va en désigner un nouveau. Il est fort probable qu’on ne désigne pas d’arbitres assistants et que le District désigne aussi un délégué. »

En janvier 2017, il était arrivé la même mésaventure à l’Etoile Sportive Saint-Mamet et au Stade Riomois en coupe du Cantal. Les deux équipes avaient bien joué la prolongation mais l’arbitre n’avait fait tirer que trois tirs aux buts au lieu de cinq, croyant qu’un nouveau règlement avait été adopté par le District.

PARTAGER