Ce jeudi soir, des spectateurs se sont abattus sur les deux arbitres de la finale de la coupe de District Futsal du Val de Marne. Inquiétant !

« Après une finale de la coupe du Val de Marne senior, dimanche dernier, où les délégués du district se sont faits crachés dessus. Hier soir nos deux collègues ont été victime d’un lynchage, qui aurait pu avoir une issue funeste, à l’écoute des différents récits qui nous sont rapportés par les témoins de la scène. » Par la voix de son président Damien Groiselle, l’UNAF Paris Île-de-France a réagi à l’agression des deux arbitres de la finale de coupe du Val de Marne Futsal.

Les faits se sont déroulés au gymnase Georges-Gosnat de Vitry-sur-Seine ce jeudi soir. Après la rencontre, les deux officiels ont été pris à partie par une partie du public. « L’arbitre qui était côté tribune a été attrapé par le bars et exfiltré vers les vestiaires, explique le responsable de l’UNAF Paris Île-de-France. Par contre, son collègue qui était côté terrain a été agressé par de nombreux individus. Heureusement, il s’en tire avec seulement des contusions. »

Le problème de cette agression, c’est qu’il s’agissait d’une finale de coupe de District ! « Que faire quand c’est l’institution elle même qui ne répond pas aux règles qu’elle édicte ? s’interroge l’association des arbitres. Car les clubs recevant lors des compétitions sont lourdement sanctionnés (à juste titre) en cas de débordements et de violences venant des tribunes. »

Car quelles sanctions vont être prise après cette agression ? Le District va-t-il se délivré une lourde amende ? Le président va-t-il être suspendu pour manquement à la sécurité ? C’est tout juste impensable… Surtout que la finale de la coupe régionale de Fustal, qui s’était déroulée la veille, a été un vrai succès populaire et sans incident malgré des kops très actifs.

Du côté du club de Vitry, co-organisateur avec le District, la version des faits n’est pas la même en assurant que la sécurité avait bien été mise en place. Pourtant nos informations confirment qu’un des arbitres a bien été conduit à l’hôpital après la rencontre. Le dossier devrait être réglé en commission de discipline puisque plusieurs rapports ont été envoyés au District.


PARTAGER