Comme à l’automne, Jean-Michel Aulas a invité des présidents de Ligue et District pour un match de Ligue des Champions. Sans but électoral selon lui…

Le 22 septembre dernier, nous avions émis la possibilité d’une candidature de Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais à la tête de la FFF en 2020. Celui-ci n’avait pas répondu à nos sollicitations. A l’automne, il ait en effet invité plusieurs présidents de Ligue et District au Groupama Stadium pour des matchs de Ligue des Champion contre Hoffenheim et Manchester City.

Ce mardi soir, l’homme fort de l’OL a remis ça avec la présence de près de soixante-dix présidents de Ligue et District pour la rencontre entre Lyon et le FC Barcelone. Il a pourtant démenti à nos confrères de l’Equipe une quelconque envie de s’installer Boulevard de Grenelle.

« Je viens de la Division 2. Quand je suis arrivé à l’OL (en 1987), le football amateur a été la pierre angulaire de ce que l’on a monté. Je ne l’ai pas oublié et je trouve bien naturel de les inviter pour de grands matchs. On l’avait fait en début de saison et on a décidé de le refaire après la qualification, comme on l’a fait dans le passé avec les présidents de Ligue 1 ou de Ligue 2. »

Même si l’intention est louable, il n’y a ps de fumée sans feu… surtout que Noël Le Graët a déjà annoncé son intention de ne ps se représenter l’année prochaine pour un troisième mandat. Affaire à suivre…

PARTAGER