Plusieurs joueurs du club de Limoges Lafarge ont été roués de coups à l’issue d’un match de Régional 2 samedi soir à Donzenac. Incroyable !

Samedi soir, Limoges Lafarges a été s’imposer à Donzenac dans le groupe C de Régional 2 (1-0). Mais l’après-match a été « cauchemardesque » comme l’a qualifié le club de Haute-Vienne sur les réseaux sociaux. Un joueur local a été expulsé en toute fin de match (89′), invectivant un joueur adverse « de se tenir à carreau et de contacter la gendarmerie rapidement s’il souhaite rentrer à Limoges ».

Après le match, les Limougeauds sont entrés aux vestiaires mais quelques minutes plus tard, des individus ont pénétré dans celui-ci en cherchant un joueur. Ses coéquipiers qui se sont interposés ont été frappés par cette bande venue faire une expédition punitive. prévenues, les forces de l’ordre sont arrivées mais les agresseurs étaient déjà partis.

« Plusieurs plaintes vont être déposées pour que l’affaire n’en reste pas là et s’assurer que des individus aussi violents ne se retrouvent dans la nature pour mieux recommencer leurs délits sans autre forme de procès, indique le club de Limoges Lafarge. Nous sommes rentrés choqués à Limoges avec des contusions plus ou moins sérieuses et un profond sentiment de dégoût. Nul doute que les bénévoles et éducateurs corréziens sont tout aussi désabusés de la situation. »

A Donzenac, c’est en effet l’effroi. Le club a d’ailleurs condamné ces agressions : « Pas de mots pour qualifier ces comportements ! Un soutien total aux joueurs et dirigeants agressés lors de cette rixe ! » En tout cas, la commission de discipline de Nouvelle-Aquitaine va devoir se saisir du dossier. Une instruction devrait être ouverte et le joueur donzacois risque une très forte suspension… mais aussi d’avoir affaire à la justice !