Les clubs avaient votés contre le Régional 1 à 14 équipes en décembre 2019. (Photo Ligue de Normandie)

Cette fin de saison est tendue en Ligue de Normandie avec les démissions de membres du comité directeur et d’un président de commission.

Depuis quelques semaines, la situation est très tendue en Ligue de Normandie. Et ça a aussi été le cas du comité de direction qui s’est déroulé la semaine dernière. A l’issue de celui-ci, un membre a d’ailleurs décidé de démissionner. La raison ? Le passage du championnat de Régional 1 de 12 à 14 équipes.

C’est le sujet abordé par Lionel Chandelier dans sa lettre de démission en expliquant que cette décision a été prise « pour faire plaisir à quelques-uns contre l’avis de l’Assemblée Générale ». En décembre 2019, le clubs avaient en effet refusé ce point de règlement à plus 60%. « Il faut respecter le vote des clubs » explique l’élu démissionnaire, précisant que « la décision de la commission et du bureau qui, il me semble, va à l’encontre de l’intérêt général au profit de quelques arrangements ».

Ce que confirme Jean Bocquet, membre de la commission des compétitions. « J’estime qu’il est primordial de ne pas aller à l’encontre de ce qui a été voté en AG en décembre dernier car les clubs vont tomber de l’armoire la saison prochaine avec quatre descentes dans chaque groupe s’ils passent à 14 équipes. »

« Du mal à comprendre certaines décisions ! »

Cette démission n’est la seule. Selon nos informations, d’autres membres du comité de direction auraient envoyé – ou seraient sur le point de le faire – leur lettre de démission. Mais ce mouvement ne touche pas que la tête de la Ligue puisque Michel Bellet, président de la commission régionale des règlements et contentieux, a choisi de jeter l’éponge. « On a parfois du mal à comprendre certaines décisions » regrette Jean Bocquet.

Comme celle de choisir deux règlements pour départager le deuxième puis le meilleur troisième dans le cadre de la montée en National 3 au détriment de Mesnil-Esnard. Et cela contre l’avis de la commission de gestion des compétitions. Ou encore cette décision du comité de direction d’attribuer des points à un club en U14, ce qui bouleverse le classement. Drôle d’ambiance… et ça ne risque pas de s’améliorer ces prochaines semaines.

PARTAGER