FC Villefranche
Photo Philippe Le Brech
Bannière stages Louza

Pour ce dernier match de championnat contre Bourg-en-Bresse, le FC Villefranche peut toujours croire à une montée directe en Ligue 2.

Le FC Villefranche joue gros ce vendredi. Déjà assuré de disputer les barrages contre le 18ème de Ligue 2, le FCVB peut prétendre à une accession directe dans l’antichambre de l’élite du football français. Effectivement, en cas de victoire contre son voisin, Bourg-en-Bresse, accompagné d’un mauvais résultat du FC Annecy, les Caladois pourraient finir la saison en tant que dauphin du championnat.

Et pour optimiser ses chances, Hervé Della Maggiore a accordé une petite pause à son effectif après la victoire 0-1, contre le FC Sète. « Tout va bien, l’enjeu fait que tout le monde a envie de jouer ce match, a confié le technicien en conférence de presse. Lors du week-end dernier, il y a eu quelques pépins mais rien de bien méchant. On leur a donné trois jours de repos parce que psychologiquement le groupe en avait besoin. Je me souviens que l’année dernière, arrivé en fin de saison, après un parcours remarquable avec l’obligation de gagner tous les matches, la fatigue s’était fait ressentir. Et puis, nous aussi le staff on avait besoin de récupérer pour aborder le mieux possible cette semaine. »

« Peu importe leur organisation, on saura leur poser des problèmes ! »

Pour ce derby, contre le FBBP 01, les Rhodaniens pourront compter sur le soutien de leur public, puisque cette rencontre se jouera à guichets fermés. Mais cela n’a pas empêché Hervé Della Maggiore de tirer sur la sonnette d’alarme. « J’espère qu’on aura des gens qui vont venir nous encourager et non pas pour participer à une fête. Le public doit nous aider et pousser. Si les gens viennent pour regarder le match cela n’a aucun sens. On ne veut pas de curieux mais d’un public prêt à pousser l’équipe pour aller chercher cette victoire. On sera à domicile. »

Et puis pour cette finale, le FC Villefranche sera prêt. Malgré le récent changement de formation des Burgiens qui ont opté pour un 4-2-3-1 au lieu du 4-4-2 initial, l’équipe sera s’adapter. « On ne sait pas trop comment ils vont évoluer. Demain, ils vont peut-être essayer de nous surprendre. On est prêt à cela. On est concentré sur ce qu’on doit faire. Peu importe leur organisation on saura leur poser des problèmes mais on n’a pas changé notre façon de travailler. On ne sera pas surpris face à l’équipe qui sera alignée. »

Malheureusement, cette finale se jouera sans le gardien numéro 1 : Jean-Christophe Bouet. Comme la semaine dernière, il sera remplacé par le jeune portier Lucas Caruso. « Il a repris l’entraînement, mais il s’est montré très honnête. Il a déclaré qu’il n’était pas prêt à 100% pour ce match et qu’il ne préférait pas prendre de risque pour être sûr d’être là en cas de barrages. Et puis comme tout le monde, il a constaté que Lucas Caruso a été performant la semaine dernière et qu’il méritait de jouer ce match. »

SHARE