Photo FFF

Plusieurs sujets très importants vont être débattus ce mercredi au comité exécutif de la Fédération Française de Football. Tour d’horizon.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les retrouvailles vont être tendues ce mercredi matin lors du Comité exécutif (Comex) de la Fédération Française de Football. Ces derniers jours, les échanges entre Jean-Michel Aulas, élu au Comex, et Florence Ardouin, directrice générale de la FFF, n’ont pas montré une harmonie à toute épreuve au sein de l’instance fédérale. Certains acteurs du football français se sont d’ailleurs étonné de voir une salariée avoir de tels propos envers un élu.

Et les sujets qui sont évoqués pourraient provoquer quelques débats. Le premier est sur toutes les langues depuis une semaine : la Ligue 2 à 22 équipes, votée à 55% mercredi dernier lors de l’assemblée générale extraordinaire de la Ligue de Football Professionnel. Ce passage à 22 est inscrit dans le règlement de la convention entre la FFF et la LFP. Mais le Comex peut révoquer cette décision en invoquant l’intérêt supérieur du football.

Si Noël Le Graët reste opposé à cette décision, comme il ne cesse de le marteler, le président de la FFF pourrait avoir quelques opposants au sein de son comité exécutif. De quoi avoir la majorité ? Pas certain… En tout cas, si c’était le cas, cela poserait de sacrés problèmes par rapport aux décisions prises pour les autres championnats.

Le deuxième sujet important qui va être évoqué est le fonds de solidarité pour les clubs amateurs. Nous vous informions dimanche que le montant serait environ de dix euros par licencié. Mais que tout n’avait pas été calé par la Ligue de Football Amateur (LFA). L’objectif était que ce soit le cas avant ce Comex.

C’est donc une journée décisive pour le football français. Les informations devraient être connues dans la foulée, soit ce mercredi en début d’après-midi.

PARTAGER