David Charif SC Angerien
David Charif et le SC Angerien sont ambitieux. (Photo DR)

Au SC Angérien depuis cinq saisons, David Charif a fait un bilan de la saison dernière et évoque l’exercice à venir alors qu’il vient d’être promu capitaine du groupe R1.

Quel bilan collectif tirer de la saison dernière ?

« Il est assez mitigé avec des piques de bons résultats positifs mais aussi des phases très moyennes. L’objectif et l’état d’esprit n’étaient pas les mêmes pour tout le monde, notamment concernant la présence aux entraînements. Le classement de fin de saison résume notre année. »

Qu’est ce qui va changer pour cette année ?

« Le club œuvre pour remettre toutes les équipes jeunes au meilleur niveau. Ensuite pour les seniors, bien évidemment, c’est de s’approcher d’une montée. »

Comment s’est axé le recrutement ?

« Il a été réalisé de façon à garder le maximum de joueurs en interne, qui étaient capable de répondre au projet du club, à savoir se rendre disponible pour quatre entraînements par semaine. Ensuite pour ceux qui nous ont rejoint, ils ont été choisis dans un premier temps pour leurs qualités humaines puis dans un deuxième temps par rapport à leurs performances sportives. Ce sont des recrues de qualités qui apporteront forcément une plus-value à cet effectif prometteur. »

David Charif estime que « le groupe est investi plus que jamais ! »

Des jeunes issus de la formation vont-ils intégrer le groupe ?

« Dans ce groupe Régional 1, des joueurs sont formés au club et la porte est ouverte pour les jeunes pépites angeriennes. Quelques joueurs du groupe B intègrent les séances cet été. »

Comment se passe la préparation collective ?

« En termes de préparation, nous sommes à cinq entrainements par semaine et nous avons chuté deux fois en matches même si ces deux défaites ne reflètent pas le contenu, loin de là. Le groupe est investi plus que jamais avec un taux de présence proche du 100%. On dénote une grosse envie de travailler et progresser. »

Plus personnellement, comment te sens-tu ?

« Je retrouve un noyau que je connais et côtoie pour la cinquième année. Je trouve que les nouvelles recrues s’adaptent avec une grande facilité. C’est un grand plaisir de travailler avec des joueurs qui ont le même objectif et la même détermination. »

Tu viens d’être désigné capitaine du groupe, c’est une récompense ?

« Pour la première année je suis élu capitaine mais rien ne change vraiment pour moi à part le fait d’être encore plus exemplaire. Ça me permet d’être encore plus proche des gars et surtout d’installer ce discours de solidarité, fraternité et de sérieux qui nous avait manqué jusqu’ici. Tout ça est faisable grâce à l’accompagnement de joueurs expérimentés tels Antoine Servant, Gerard Lassidji et j’en passe. Un grand plaisir d’être le premier représentant des couleurs sang et or. »

SHARE