Photo Jérôme Bouchacourt @ Footamateur

Le geste du joueur de l’AS Monaco fait le tour de la toile depuis samedi soir. Et sa suspension serait bien plus lourde dans le football amateur.

Samedi soir, Gelson Martins a eu un geste inacceptable envers Mikaël Lesage. Le milieu de terrain monégasque a en effet poussé l’arbitre de la rencontre Nîmes Olympique – AS Monaco. La vidéo de cet incident a fait le tour de la toile ces deux derniers jours avec de multiples commentaires sur la possible sanction encourue par l’international portugais.

A la vue des images, il s’agit au minimum d’une bousculade volontaire envers un officiel pendant la rencontre. Et le barème disciplinaire de la Fédération Française de Football est très clair avec ce genre de comportement : huit mois de suspension. Une sanction qui peut même être plus lourde si l’instance qui juge le dossier possède un barème aggravé, comme c’est de plus en plus le cas dans les Ligues et Districts.

Alors la Ligue de Football professionnelle ira-t-elle jusque-là ? En tout cas, le syndicat des arbitres de football élite (SAFE) demande une sanction exemplaire dans un communiqué. « Il va bien falloir le comprendre et l’intégrer de façon définitive : on ne touche pas à l’arbitre ! Cette règle d’or du rugby doit le devenir dans le football. Sans discussion possible. (…) Il est temps, dans ces périodes où de nombreuses rencontres du football amateur sont arrêtées, où des week-ends de grèves d’arbitres se succèdent dans différentes ligues, que l’exemplarité absolue vienne d’en haut. »

Alors que les commissions disciplinaires des Ligues et Districts sont de plus en plus sévères contre les actes violents sur les terrains, le football professionnel doit en effet se montrer exemplaire car le geste de Gelson Martins a forcément été vu par de nombreux jeunes joueurs… et la clémence ne serait pas forcément un bon signe pour le football en général.

PARTAGER