Le siège du District du Cher à Saint-Doulchard.
Le siège du District du Cher à Saint-Doulchard. (Capture d'écran Google).

Le président du District du Cher Marc Terminet avait une liste contre lui pour les élections de ce week-end. Mais elle a été invalidée par le CNOSF.

Deux listes devaient être en lice pour les élections dans le District du Cher, celle du président actuel Marc Terminet ainsi que celle montée par Eric Lestrade. Mais cette dernière avait été invalidée par la commission de surveillance des opérations électorale. La raison ? Cyril Danthu, l’arbitre présent sur la liste d’Eric Lestrade, n’était pas en activité depuis au moins trois ans, comme l’indique le règlement de l’instance départementale.

Seul recours possible, le Comité National Olympique et Sportif Français avait donc été saisi par la liste invalidée. Le conciliateur a rendu son verdict son lundi. « Même si le conciliateur estime qu’il eut été préférable, d’un point de vue démocratique, que les clubs du District du Cher aient fait le choix entre deux listes, il résulte de ce qui précède que Monsieur Cyril Danthu ne remplissait pas les conditions posées par les statuts du District », ce qui confirme la décision de première instance.

Après avoir succédé en janvier 2019 à Antonio Teixeira, élu président de la Ligue Centre Val de Loire, Marc Terminet est donc seul en lice pour les élections qui se déroulent ce vendredi à l’Espace Nelson Mandela de Saint-Germain du Puy à partir de 18h15.

PARTAGER