Damien Durand
Damien Durand est en constante progression ces dernières saisons. (Photo Philippe Le Brech)

Pour sa première saison en National, Damien Durand a déjà marqué six buts. A 25 ans, l’excentré n’en finit pas de gravir les divisions. Rencontre avec celui qui a démarré en Senior au niveau DHR.

« J’avais en face de moi un client. Je m’étais préparé pour ça. » Les mots sont élogieux et viennent du capitaine du Stade Briochin James Le Marer. Malgré tout, Damien Durand, le joueur offensif du Red Star l’aura souvent malmené durant cette rencontre (victoire 1-0 des Griffons). « Quand il veut accélérer, en un contre un, il est injouable » raconte, dithyrambique, son entraîneur Vincent Bordot.

Un parcours atypique

Pourtant, le deuxième meilleur buteur du championnat n’a pas eu un parcours classique. « Je ne suis pas passé par un centre de formation » concède-t-il. En seniors, Damien Durand a commencé très jeune en DRH. Il est passé par Morangis Chilly, Les Ullis et Sainte-Geneviève Sports avant de rejoindre le Red Star cette saison. «  Je suis monté d’un niveau chaque année. Je me suis peut-être révélé sur le tard. Ici, je suis à l’aise, le groupe a été très accueillant et est super sympathique » sourit l’ailier gauche.

Déjà auteur de six buts cette année dont un doublé contre Bourg Péronnas lors du dernier match, Damien Durand a pourtant plus un profil de passeur. « L’année dernière, j’avais seulement mis trois buts. » Il faut dire qu’avec sa vitesse et ses percussions incessantes, l’ancien joueur des Ullis est déroutant. Il fait de nombreuses différences sur son côté avant souvent de centrer pour ses partenaires.

Un talent arrivé sur le tard

Son entraîneur Vincent Bordot décrit son élément offensif. « Damien ? C’est un joueur. Il ne se pose pas de questions. Il joue. Sur un terrain, il essaie d’être le plus efficace possible. Ça peut être maladroit ou soliste par moment. Mais Damien est plein de vie. Ça fait du bien, il est pétri de talent et possède de grosses qualités » énumère l’ancien entraîneur de l’Entente Sannois Saint-Gratien.

Avant de poursuivre « Il est heureux et découvre le monde professionnel. Il faut qu’il travaille encore un peu plus. Il n’a pas encore les vices du métier. » Insouciant, Damien Durand ne se prend pas la tête. « J’aime le foot. Quand je suis sur un terrain, c’est pour m’amuser. » Cette année, il fait figure de bonne pioche au Red Star. « On apprend beaucoup avec des joueurs comme Cheikh Ndoye, Mayoro N’Doye ou Jimmy Roye… Ce sont des joueurs qui ont joué en Ligue 1 ou Ligue 2. C’est top. »

Humble et travailleur, le joueur de 25 ans n’a pas de plan de carrière. « Je joue et je verrais bien ce qu’il se passe. » Si il continue sur cette lancée, il pourrait très vite recevoir des offres de club de Ligue 2. Ou aider son club à la retrouver puisque le Red Star est désormais deuxième au classement.

PARTAGER