Football

Des matchs reportés, d’autres perdus par pénalité, des Ligues qui ne répondent pas… La gestion de la Covid-19 et les décisions sont toujours aussi incohérentes.

Le 30 août dernier, nous expliquions que le début de saison manquait vraiment de cohérence dans le traitement de la Covid-19. Un peu plus d’un mois plus tard, rien n’a réellement changé ! D’un côté la Fédération Française de Football prend une décision de report alors qu’une Ligue va donner match perdu par pénalité… pour le même motif ! Mais on voit aussi une autre Ligue qui ne répond pas à ses clubs touchés par la pandémie.

Mercredi, la FFF a annoncé le report de la rencontre de National 2 entre le Gazelec Ajaccio et le CS Sedan-Ardennes. En effet, l’intégralité de l’effectif sedanais est considéré comme cas contact car plusieurs cas positifs de Covid-19 ont été révélés dans l’équipe de Neuvillette-Jamin que les joueurs de Grégory Poirier ont affronté dimanche dernier au quatrième tour de la coupe de France. Comme l’a révélé L’Ardennais, c’est sur les recommandations de l’Agence régionale de santé du Grand Est que ce report a été initié.

Malheureusement, l’Union Halluinoise n’a pas eu le même traitement dans la Ligue des Hauts-de-France. « Nous allons être contraint de déclarer forfait ce week-end en coupe Gambardella car nous sommes tous cas contact et nous devons nous isoler jusqu’au dimanche 11 octobre, explique Matthias Szulda, l’entraîneur des U17 du club situé au Nord de Lille. Et nous n’avons pas la possibilité de reporter le match à mercredi. »

Comme pour le CS Sedan-Ardennes, tout a débuté dimanche dernier. « A l’issue de notre match de championnat, certains joueurs se sont plaints d’être malade et d’être fatigué anormalement, poursuit le technicien halluinois. Afin de ne pas prendre de risque, le président et moi-même avons pris la décision d’isoler tous les joueurs qui ont joué et de les obliger à réaliser un test avant le mardi 6 octobre. Grâce à cette démarche, nous avons détecté qu’un seul joueur ayant joué dimanche était déclaré positif. Donc en suivant les mesures sanitaires, tout le groupe ainsi que l’encadrement sont déclaré cas contact et doivent s’isoler et réaliser le test ce dimanche. »

Un protocole pas vraiment appliqué

L’Union Halluinoise a donc demander le report de son match au mercredi 14 octobre… demande refusée par la Ligue des Hauts-de-France qui a prétexté qu’aucun match de coupe ne pouvait être déplacé. Une instance qui a déjà eu la même attitude en coupe de France. Le pire, c’est que le club a été prévenu en regardant le programme sur le site de la Ligue ! Selon nos informations, la FFF n’est pas d’accord avec cette décision mais elle ne peut pas intervenir sur les phases régionales. Le club a fait appel de cette décision.

Un autre cas d’incohérence, cette fois dans la Ligue Auvergne Rhône-Alpes. Velay FC (National 3) a averti depuis plusieurs jours de cas de Covid-19 dans son effectif. Ils sont finalement neuf joueurs et membres du staff. Guillaume Fourcade, le président, a envoyé un premier mail mardi puis deux autres mercredi et jeudi à l’adresse dédiée de l’instance régionale.

Mais il n’a jamais eu de réponse ni aucun contact avec le fameux référent Covid ! « Nous sommes vraiment très surpris, mes dirigeants et moi, de ne pas avoir de réponses de votre part, nous laissant sans indications pour gérer la situation exceptionnelle à laquelle nous sommes confrontés » était-il notamment écrit dans le dernier mail. Et Velay FC a appris que son match à Saint-Etienne était reporté… sur le site internet de la Ligue.

Ces différents cas montrent qu’il n’existe aucune directive nationale, à part un protocole qui est finalement appliqué par presque personne. Les Agences régionales de santé (ARS) ne donnent pas non plus les mêmes informations. Pour le Covid-19, les décisions sont vraiment incohérentes !

PARTAGER