Les mini-bis pourront circuler dans les zones couvertes par le couvre-feu. (Photo FC Gueugnon)

Le football bénéficiera de certaines dispositions dérogatoires à la mesure couvre-feu en vigueur de ce samedi jusqu’au 14 novembre. 

Le communiqué de la fédération Française de Football

À la suite de l’entrée en vigueur ce samedi du couvre-feu dans neuf métropoles de l’Hexagone – Grenoble, Paris (et la région Île-de-France), Lille, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint Étienne, Lyon, Toulouse – les pouvoirs publics ont publié un décret d’application des mesures dérogatoires annoncées dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

Ce couvre-feu, de 21h00 à 6h00, est instauré pour une durée minimum de quatre semaines (soit jusqu’au samedi 14 novembre à 00h00), pouvant être prolongée de deux semaines (soit jusqu’au samedi 28 novembre à 00h00).

Certaines activités sportives bénéficieront néanmoins de mesures de dérogation. Pour le football, ces mesures s’appliqueront aux compétitions suivantes :
– Ligue 1
– Ligue 2
– D1 Arkema
– National
– D1 Futsal

Les équipes de ces championnats peuvent donc s’entraîner normalement sans restriction d’horaires. Elles peuvent également se déplacer librement sur le territoire pour participer aux matches (tout en remplissant les attestations dérogatoires).

Pour l’organisation des matches de ces compétitions dans les metropoles concernées par le couvre-feu :

  • jauge de 1 000 spectateurs pour les matches programmés à un horaire permettant un retour à domicile avant 21h00 ;
  • huis-clos pour les matches ne le permettant pas ;
  • les personnes concourant à l’organisation peuvent travailler et rentrer chez elles en étant munies d’une attestation dérogatoire.

Championnats amateurs dans les métropoles concernées par le couvre-feu

Ces mesures concernent tous les matches amateurs de niveau national, ligue et district :

Les attestations dérogatoires sont à télécharger sur le site du ministère de l’Intérieur ou ci-dessous.

PARTAGER