Tenants du titre, les Normands n'entreront qu'en demi-finale de l'épreuve 2020-2021.
Tenants du titre, les Normands n'entreront qu'en demi-finale de l'épreuve 2020-2021. (Photo Ligue de Normandie)

Douze Ligues s’affrontent au premier tour de la coupe UEFA des Régions. Présentation d’une compétition méconnue.

Qualifiée pour la phase finale de l’édition 2018-2019, qui se déroulera au mois de juin en Allemagne, la sélection de Normandie va regarder ce premier tour de la compétition 2020-2021 de loin. Les Normands sont d’ailleurs directement qualifiés pour les demi-finales.

Cinq rencontres ont lieu ce dimanche, la sixième se déroulera le samedi 4 mai. Les vainqueurs de ce premier tour s’affronteront le lundi 10 juin 2019 (lundi de Pentecôte) et les trois vainqueurs rejoindront ainsi la Normandie en demi-finale. La meilleure Ligue française ira ensuite au tour intermédiaire en septembre 2020 face à quatre autres formations issues de pays européens.

En France, la coupe UEFA des Régions concerne des joueurs qui doivent être licenciés depuis au moins deux saisons (soit depuis 2016/2017) dans des clubs de la Ligue concernée disputant avec leur équipe première, sur la saison concernée, une compétition de National 3 ou tout championnat régional ou départemental.

Mais les joueurs sélectionnés ne doivent jamais avoir signé de contrat professionnel (apprenti, aspirant, stagiaire, élite et professionnel) homologué par la Ligue de Football Professionnel, ni avoir participé à une compétition professionnelle (L1, L2 ou Coupe de la Ligue).

« Les contraintes sont assez draconiennes car elles éliminent de nombreux joueurs d’une possible sélection, explique Lionnel Ducloz, le Directeur Technique Régional de la Ligue des Pays de la Loire. Mais la date de ce premier tour n’est pas non plus très bien placée, juste avant la fin des championnats. Nous concernant, on a fait attention de ne pas prendre trop de joueurs aux équipes qui jouent encore la montée ou le maintien. »


PARTAGER