Si le président Michel Landreau regarde la réplique de la coupe de France avec envie, il sait qu'il ne la gagnera pas. Mais un nouvel exploit contre le RC Lens lui ferait sûrement plaisir !
Si le président Michel Landreau regarde la réplique de la coupe de France avec envie, il sait qu'il ne la gagnera pas. Mais un nouvel exploit contre le RC Lens lui ferait sûrement plaisir ! (Photo Jérôme Bouchacourt)
Bannière stages Louza

Après avoir éliminé l’AJ Auxerre en huitième de finale, le Vendée Herbiers Football reçoit le RC Lens avec la ferme intention de s’offrir un nouvel exploit.

Ce lundi, le petit bar du Donjon a connu une grosse affluence. Sponsor de la coupe de France, PMU avait en effet organisé une remise de maillots pour le Vendée Herbiers Football, petit poucet officiel des quarts-de-finale. C’était l’occasion pour les supporters d’échanger avec le président Michel Landreau, l’entraîneur Stéphane Masala ou encore les huit joueurs présents.

Car mardi soir, le premier club vendéen à atteindre ce stade de la compétition aura une carte unique à jouer face au RC Lens. « Il faut profiter du moment présent, c’est exceptionnel de vivre ce genre d’événement, souligne le technicien herbretais. On doit surtout ne pas oublier pourquoi on est là, ne pas se projeter trop vite sur le match. »

La location de La Beaujoire, un sujet tabou !

L’engouement est d’ailleurs palpable dans tout le département avec déjà plus de 20 000 billets vendus. Ce qui permettra au VHF d’entrer dans ses frais pour la location de La Beaujoire… un sujet qui reste tout de même « tabou ». Mais le public sera là pour pousser son équipe, comme ce fut le cas pour Le Poiré – Paris Saint-Germain en 2008 ou Luçon – Olympique Lyonnais en 2012. Ce dernier match que Stéphane Masala a vécu sur le terrain.

« Je me suis forcément servi de ce match-là, assure l’entraîneur herbretais. A la fin, on avait eu un sentiment bizarre. Donc il faut surtout qu’on ne regarde pas Lens jouer. » Joueur de Luçon ce 22 janvier 2012 et tombeur de Lens avec Bergerac la saison dernière, Jonathan Bertho se souvient. « Nous n’avons pas été ridicule du tout, on avait proposé le jeu qui était le notre sans aucun complexe. On a tenu bon jusqu’à la 75e minute avant de céder sur un but de Gomis puis d’en prendre un deuxième par Lissandro Lopez dans les arrêts de jeu. » Et le défenseur latéral pense que Les Herbiers ont leur chance.

« Lens reste le favori car ils nous sont supérieurs ! »

« Nous avons effectivement éliminé Lens l’an dernier, précise le Bergeracois. Tout est possible à ce stade de la compétition. Les Herbiers sont allés éliminés une Ligue 2 au tour précédent, je pense qu’ils ne sont pas rassasiés et l’exploit est tout à fait possible. » Stéphane Masala reste néanmoins plus modeste. « Lens reste le favori car ils nous sont supérieurs. Le piège, c’est de se dire qu’on a déjà créé l’exploit face à Auxerre. »

Ce mardi, les joueurs du Vendée Herbiers Football ne découvriront pas le stade de la Beaujoire avant le match. « C’est un stade magnifique mais je pense que les joueurs seront déjà émergés d’émotions lorsqu’ils mettront le pied dessus » avoue l’entraîneur du VHF. Des émotions qu’il faudra rapidement évacuer afin de livrer bataille aux Lensois et ainsi rêver d’un nouvel exploit !


Footamateur se mobilise pour vous proposer un Live exceptionnel

ce mardi à partir de 18 heures !

SHARE