AF Laxou
L’équipe de Laxou lors du troisième tour face à Amanvillers. (Crédit photo : Naoufel Benmostafa - LGEF)

Ce dimanche, Laxou n’a qu’un très court déplacement à effectuer au Parc Sports Nations de Vandœuvre-lès-Nancy, soit à environ cinq petits kilomètres.

À première vue, le tirage pour l’équipe laxovienne évoluant en R2 n’est pas favorable en se rendant chez les Vandopériens, pensionnaire de R1. Cependant, lorsque l’on sait la courte distance à effectuer pour les joueurs et supporters, le problème du terrain ne devrait plus en être un très rapidement avec, sans doute, du monde dans la tribune et derrière la main courante pour les encourager tout au long de la rencontre.

Deux équipes sans victoire en Championnat

Ce n’est que le début de saison, mais la confiance n’est pas spécialement présente dans les rangs des deux formations, toujours à la recherche d’une première victoire dans leur Championnat respectif. Les hommes de Pape Diakhaté, coach de Vandoeuvre, restent sur deux nuls et trois défaites sur les cinq premières journées de Régional 1. De son côté, la formation dirigée par Nabil Tighazoui n’a disputé que deux matchs de Régional 2, pour un nul et une défaite. Ce n’est que de « la joie » de jouer cette rencontre pour cet entraîneur qui veut avant tout que l’équipe « prenne du plaisir » dans ce derby, face aux amis du club voisin.

Si l’US Vandoeuvre, entré au troisième tour, s’est qualifié avec un large succès (7-0) sur le terrain de Gondreville, le parcours de son adversaire du week-end a été un peu plus laborieux, et aurait pu s’arrêter net au deuxième tour chez une équipe de l’ES Lunéville Sixte évoluant en première division de district. Il a fallu la séance de tirs au but pour voir Laxou prendre le chemin du troisième tour, où l’équipe s’est imposée face aux Mosellans d’Amanvillers (2-1), également pensionnaire de Régional 2.

Avantage Vandoeuvre ?

Sur le papier, l’avantage serait pour l’US Vandoeuvre évoluant à domicile face à une équipe hiérarchiquement inférieure. Kévin Rolland, capitaine vandopérien, et ses coéquipiers doivent néanmoins s’attendre à un match accroché face à une équipe qui a l’envie d’atteindre le cinquième tour de la compétition, comme il y a deux ans.

Lors de cette même édition 2019-2020, Vandoeuvre était parvenu à atteindre le huitième tour de la compétition où le Red Star était venu au Parc Sports Nations. Les joueurs avaient d’ailleurs réalisé l’exploit d’emmener les joueurs de National aux prolongations après être revenus au score par deux fois. La dernière opposition des deux clubs en Coupe de France remonte au 26 août 2012 sur le terrain de Laxou, avec une victoire de Vandoeuvre (2-0).

Les deux coachs tenteront de porter leurs joueurs vers la prochaine étape de la compétition. D’un côté, Pape Diakhaté, ancien joueur professionnel qui a joué à l’AS Nancy-Lorraine, du Dynamo Kiev ou encore de l’Olympique Lyonnais, sur le banc de Vandoeuvre. De l’autre, Nabil Tighazoui, qui a fait trembler à de nombreuses reprises les filets de la région lorraine et également éducateur chez les jeunes de l’AS Nancy-Lorraine, sur le banc laxovien. Un roc défensif face à un buteur sur le banc pour ce derby nancéien qui s’annonce festif.

SHARE