Les Herbiers (Stade Massabielle) (21)
Le stade Masabielle aux Herbiers. (Photo Philippe Le brech)

Finaliste en 2018, le Vendée Les Herbiers Football (National 2) accueille le Stade de Reims (Ligue 1) samedi en seizième de finale. Avec une organisation millimétrée.

Mardi après-midi, une (très) longue file s’est formée au stade Massabielle avant l’ouverture de la billetterie pour la rencontre des seizièmes de finale de la coupe de France entre le Vendée Herbiers Football et le Stade de Reims (Ligue 1). Et deux heures ont suffi pour vendre 4 000 billets !

« On a eu près de 6 000 demandes de billets, confie Lilian Bossard, le secrétaire général du club. On avait la possibilité de délocaliser le match à La Roche-sur-Yon, avec le stade Henri-Desgranges qui peut accueillir près de 10 000 personnes. La recette aurait sûrement été plus important mais la volonté était de pouvoir jouer aux Herbiers. » Et le VHF n’a pas à le regretter devant l’engouement pour ce seizième de finale.

Une entrée, une buvette et des toilettes pour les supporters rémois

Mais organiser cette rencontre au stade Massabielle n’est pas simple. Si l’enceinte herbretaise est bien homologuée par la FFF (niveau T2 avec éclairage E4), le cahier des charges reste très important. « Le plus important, c’est la sécurité, souligne le dirigeant du VHF. Suivant le club que tu reçois, un parcage est imposé pour les supporters adverses. C’est le cas pour la quarantaine de Rémois qui seront au match samedi. »

Mais le Vendée Les Herbiers Football sait faire puisqu’il a déjà accueilli un club de Ligue 1 (En-Avant Guingamp) le 2 février 2017 à Massabielle (défaite 1-2). « On a des contacts avec la Préfecture et la Gendarmerie, explique Lilian Bossard. Pour le match de samedi, on a fait une entrée sur un côté du terrain seulement pour les supporters de Reims. Il leur faut aussi une buvette et des toilettes à disposition. » Le Stade de Reims va aussi venir avec des stadiers, en plus de ceux prévus par son hôte.

Après la sécurité, il faut mettre en place tout l’aspect logistique pour accueillir les 4 600 personnes. Entrées, buvettes, stands de restauration, mobilisation des bénévoles… C’est une organisation millimétrée qui doit être mise en place pour passer un samedi plus ou moins tranquille. Et peut-être faire la fête en cas d’exploit des joueurs de Laurent David !

SHARE