Entraînement football
(Photo Philippe Le Brech)

Le Ministère des sports a accordé une dérogation pour les entraînements de tous les clubs encore qualifiés en coupe de France.

Ce matin, la Ligue du Grand-Est a reçu un courriel de sa Préfecture de Région l’informant que les clubs engagés en coupe de France avaient une dérogation au couvre-feu pour les entraînements. Cet accord viendrait du Ministère des sports. Les clubs de la Ligue ont été prévenus dans la journée.

Nous avons contacté d’autres Ligues mais aucune n’avait encore eu d’informations en provenance de leur Préfecture. Néanmoins, plusieurs sources font état d’une demande insistante de la Fédération Française de Football pour que les clubs engagés en coupe de France puissent organiser des séances d’entraînement collectif après l’heure limite du couvre-feu.

La FFF a confirmé nos informations. « Le Ministère de la Santé a validé le protocole sanitaire des entraînements, en conséquence de quoi, la dérogation pour s’entrainer au-delà de 18h est acceptée. Chaque club peut désormais (via sa ligue, sa mairie) contacter sa préfecture pour que cette dernière prenne attache avec le CIC (cellule interministérielle de crise). »

Le texte venant du Ministère des sports indique que « Pour les besoins de cette compétition et tant que leur équipe n’est pas éliminée, les sportifs amateurs y participant doivent être assimilés à des sportifs professionnels, ce qui leur permet notamment de s’entraîner pendant les heures de couvre-feu. »

C’est donc à chaque club de faire la demande mais les Ligues devraient aussi, à partir de demain, gérer les relations avec les Préfectures.

SHARE