Lyon la Duchère n'a pas démérité contre Annecy. Crédit Lyon la Duchère

Les deux premiers matchs du 8ème tour de la coupe de France se sont déroulés ce vendredi soir. La logique a été respectée dans les deux rencontres, même si les équipes de Ligue 2, Annecy et Niort, ont souffert pour se débarrasser de leur adversaire de N2, Lyon La Duchère et Bergerac.

C’est à Balmont que s’est lancé ce 8ème tour de la coupe de France. Et il ne fallait pas être en retard pour assister au premier but inscrit après 25 secondes de jeu seulement par l’attaquant d’Annecy Sahi Dion qui profitait d’une erreur du gardien local pour ouvrir le score.

Malgré ce coup du sort, les Duchérois livraient une belle prestation, mais n’étaient pas récompensés de leurs efforts à l’image de la barre trouvée par la tête de Bouhmidi sur un corner. Le pensionnaire de Ligue 2 se montrait plus efficace en doublant la mise toujours pas Sahi Dion, à l’heure de jeu.

Pas de quoi annihiler la volonté duchéroise toutefois. Renoud, très en jambes ce vendredi soir, trouvait le poteau mais Penneteau était à l’affût pour réduire la marque. Si Lyon poussait pour revenir, c’est Annecy qui faisait à nouveau le break par Shamal à l’entrée du temps additionnel. La nouvelle réduction du score de Gadacha sur pénalty ne changeait rien. Lyon La Duchère sort la tête haute mais peut nourrir quelques regrets.

Des regrets Bergerac peut également en avoir après avoir poussé les Chamois Niortais jusqu’à la séance des tirs au but, conclue sur un score de 5-4 en faveur du pensionnaire de Ligue 2, M’Laab trouvant le poteau sur la toute dernière tentative. Avant cela Bergerac avait largement fait jeu égal avec son hôte, les deux équipes se créant des occasions sans parvenir à trouver la faille. Comme pour la Duchère, le pensionnaire de N2 peut sortir de la compétition la tête haute mais il y avait un petit mieux à espérer ce vendredi soir…

SHARE