Le FC Coteaux Bordelais s’est déplacé avec huit joueurs ce dimanche à Marmande au deuxième tour de la coupe de France… et n’a pas finit le match.

« Motif de l’arrêt : Numéro 5 de Coteaux Bordelais blessé à la cuisse gauche et ne pouvant reprendre la rencontre. Le nombre de joueurs étant de 7 je n’ai pas repris le match comme le stipule le règlement. » L’arbitre a été obligé de stopper la rencontre du deuxième tour de coupe de France entre le FC Marmande 47 et FC Coteaux Bordelais, comme il l’a indiqué sur la feuille de match. Déjà reportée une première fois, celle-ci ne pouvait pas l’être de nouveau puisque le troisième tour doit se jouer le week-end prochain.

Le club de Tresses, Pompignac et Fargues Saint-Hilaire, situé à l’ouest de Bordeaux, a en effet été touché par la Covid-19 ces dernières semaines. « On a préféré envoyer onze joueurs valides en équipe réserve et, malgré nous, se présenter ainsi à Marmande en infériorité numérique » a expliqué le staff sportif girondin à l’hebdomadaire Le Républicain. Sauf que le capitaine du FC Coteaux Bordelais s’est blessé à la cuisse à l’entrée du dernier quart d’heure… et il n’a pas pu reprendre le match.

Résultat l’arbitre ne pouvait donc pas réglementairement faire continuer la rencontre où Marmande menait déjà 5-0. « J’aurais préféré un vrai match à livrer pour mes joueurs » a déploré Jérôme Lebouc, l’entraîneur marmandais qui compte désormais deux matchs en retard en Régional 1 Nouvelle-Aquitaine.