Joie Reignier
La joie des joueurs de Reignier samedi soir. (Photo DR)

L’un des exploits du week-end revient à la Jonquille Sport (D1) qui a pris le meilleur sur Cluses Scionzier FC (R1) (1-1 3-4 tab). Retour sur cette magnifique prestation avec l’entraîneur de la JSR : Sébastien Gormond Raffin.

3. C’est le nombre de divisions séparant la Jonquille Sportive de Reignier et son adversaire Cluses-Scionzier FC lors de ce troisième tour de Coupe de France. Pourtant, le pensionnaire de D1 ne s’est pas laissé faire et a même fini par obtenir sa qualification pour la suite de la compétition à l’issue de la séance de tirs au but (1-1 3-4 tab).

« On se rend compte de l’exploit qu’on a accompli par le retour des personnes extérieur et de l’engouement autour du club et de notre prestation, confie l’entraîneur Sébastien Gormond Raffin. C’était un match de gala mais on veut surtout performer en championnat. Les joueurs ont fait exploser leur joie au moment de rentrer aux vestiaires. »

« C’est une victoire amplement méritée »

Mais au-delà de cette qualification, ce que retient le coach est la prestation de ses joueurs. Durant 90 minutes la Jonquille Sportive de Reignier a fait jeu égal avec un pensionnaire de R1 et s’est même procuré les plus grosses situations de la rencontre.

« C’est une victoire amplement méritée, explique Sébastien Gormond Raffin. Notre prestation est très intéressante. On a vraiment produit du jeu. Lors de cette seconde mi-temps, notre adversaire n’a eu qu’une occasion alors que nous avons provoqués deux face à face, un pénalty et une tête à bout pourtant manqués. On a joué pour gagner ce match. C’est super important. »

Direction le quatrième tour de la Coupe de France pour la JSR !

Si la Jonquille Sportive de Reignier poursuit son petit bout de chemin en Coupe de France, c’est en partie grâce à la performance de son gardien. Présent au club depuis quatre saisons, le portier Grégory Janin s’est illustré en sortant notamment un tir au but de la CSFC. Mais pas de quoi étonner son entraîneur. « C’est coutumier chez lui d’arrêter au moins un pénalty lors d’une séance de tirs au but. En coupe de District, l’année dernière il en avait arrêté trois » se remémore le technicien.

En Coupe de France, la Jonquille Sportive de Reignier n’en est pas à son premier coup d’essai. Pour sa première saison à la tête de l’équipe, Sébastien Gormond Raffin avait réussi à hisser sa bande jusqu’au cinquième tour de la compétition. « En revanche, c’est la première fois qu’on bat un club de R1, confie-t-il. On va surtout retenir ça. »

SHARE