Arche Coupe de France (1)
Photo Philippe Le Brech

Lors du comité exécutif du 22 juin, la Fédération Française de Football a décidé de ne plus faire jouer de prolongation en coupe de France.

Le 22 juin, le comité exécutif de la Fédération Française de Football a procédé à plusieurs modifications réglementaires. Et parmi celle-ci, on retrouve une grande nouveauté pour la coupe de France à partir de la prochaine édition. Et c’est plutôt une grosse surprise !

« Du 1er tour jusqu’aux demi-finales incluses, en cas de résultat nul à l’issue du temps réglementaire, les équipes se départageront directement par l’épreuve des coups de pied au but, dans les conditions fixées par les Lois du Jeu. » Exit donc la prolongation de trente minutes, en deux périodes… les clubs se départageront directement par les tirs au but. La prolongation sera seulement réservée à la finale.

Ça risque tout de même de poser quelques soucis car il faudra bien briefer les arbitres – dont certains sont en pleine reprise lors des premiers tours – mais cela aura une conséquence sur les recettes ! Une prolongation c’est au minimum trente minutes de buvette en plus, ce qui n’est pas négligeable quelques fois… mais les petits clubs seront avantagés de ne plus jouer de prolongation !

Parmi les modifications réglementaires concernant la coupe de France, l’annexe 4 (billetterie) a été modifié. « A compter du 7ème tour éliminatoire et jusqu’aux demi-finales incluses, les frais d’organisation des rencontres sont déduits avant répartition de la recette nette. Ils sont fixés forfaitairement à 35 % de la recette HT. » Les frais d’organisation sont donc augmentés de 10%, passant de 25% à 35% pour le club organisateur, à partir du septième tour.

Tous les changements concernant la coupe de France 2020-2021.

PARTAGER