Joie FC Campagne
Les Campagnards ont créé un superbe exploit en éliminant l'AS Marck. (Photo FC Campagne)

Ce troisième tour de coupe de France a encore donné lieu à de formidables exploits par de petits clubs de District, avec quatre ou cinq niveaux d’écart.

Depuis le début de cette coupe de France 2021-2022, les clubs de District se sont offerts de très beaux exploits. Et le troisième tour n’a pas dérogé à la règle. Vous avez d’ailleurs nombreux à nous avoir contacté et nous avoir envoyé vos réactions… mais on a dû trier en privilégiant au minimum trois niveaux d’écart.

AS Maine (D2) – ES Vigneux-de-Bretagne (R2) : 3-2

Après avoir éliminé un club de Régional 3 au premier tour, l’AS Maine s’est offert une formation de Régional 2 au troisième tour. Avec un scénario complètement fou. « On avait fait le choix d’aborder ce match plutôt comme un match classique, avec l’idée de se remettre dedans au niveau du jeu et de l’engagement, ce dont on avait cruellement manqué lors de notre 1er match de championnat perdu 3-2 à domicile le week-end dernier, explique Thibaud Mouchet, l’entraîneur. On marque très vite deux buts, on sent rapidement qu’on a les armes pour faire quelque chose, mais aussi que le match va être long car Vigneux a mis beaucoup de rythme et d’intensité. On effectue une très grosse première mi-temps en menant 3-2 à la pause. En seconde, la fatigue et la qualité de l’équipe adverse font que l’on a beaucoup subi, mais tenu le coup grâce à une grosse solidarité, des supporters qui nous ont porté, et un grand match de mon gardien de but, Thomas Peneau, qui sort un penalty à la 94’ ! »

ES Sainte-Emilie Epehy Le Ronss (D4) – US Choisy-au-Bac (R1) : 4-3

C’est le plus bel exploit des clubs de District au troisième tour avec six niveaux d’écart ! « Il n’y avait pas besoin de motiver les joueurs, mon boulot était plutôt de les canaliser car j’ai une équipe jeune, explique Pascal Martinez, l’entraîneur du club de D4. Je voulais qu’on aille les chercher très haut afin de gêner leur relance. On a été mené rapidement (4′) mais on égalise tout de suite (6′). On a réussi à revenir au score deux fois en première période (3-3 à la pause). On marque le quatrième but à la fin du temps réglementaire (90′) et on a résisté pendant les sept minutes d’arrêt de jeu. L’effet coupe »

US Bas Vivarais (D3) – Olympique de Valence (R1) : 0-0 (4-3 tab)

C’est un des plus beaux exploits des clubs de District au troisième tour avec cinq niveaux d’écart ! « La technique défensive mise en place s’est montrée payante, il faut dire que les joueurs ont su respecter les consignes et ont fourni des efforts faramineux pour bloquer le bloc adverse, explique Jean-Paul Ferrier, le président. Tous les joueurs orange et noir sont à féliciter, les 15 joueurs se sont donnés à 100% et il fallait ça pour espérer l’impensable. Le public en masse a assisté à un véritable exploit, la séance de tirs aux buts a été l’occasion pour le gardien Romain Chaudat de s’illustrer en arrêtant deux tirs et en laissant la possibilité à Pierrick Barbier de donner la victoire à l’Us Bas Vivarais. Plus qu’il n’en faut pour que le stade de Saint Privat explose et que le cri de victoire des joueurs de Stéphane Lauro soit fait directement sur la pelouse avec les supporters. »

US Villeraycoise (D4) – FC Briolet (R3) : 0-0 (5-3 tab)

>>> L’US Villeveyracoise, le nouveau tube de l’été !

SFC Champagne 95 (D2) – FC Mantois 78 (N3) : 2-1

Le club de Champagne-sur-Oise a réussi un sacré coup en s’offrant le scalp du FC Mantois. « On a encore un peu de mal à imaginer cet exploit, avoue Thierry Jonquois, le président. Gaharo Doucouré, notre entraîneur, avait bien préparé le coup et ça tourné comme on le souhaitait en jouant le contre. Nos joueurs ont été très fort tactiquement et physiquement. Robert Mendy (l’entraîneur de Mantes, N.D.L.R.) nous a félicité à la fin du match en nous disant qu’on avait mérité notre victoire. » Outre l’aspect sportif, le dirigeant champenois a apprécié « cette véritable fête au village qui a réuni beaucoup de monde et qui n’aurait pas été possible sans tous nos bénévoles ».

CSAL Souchez (D4) – Ferrain A. Neuvillois 96 (R3) : 4-2

Réaction à venir…

Ambillou-Château (D3) – Nantes Saint-Médard Doulon (R2) : 3-2

Mené 2-0 au bout de dix minutes de jeu, Ambillou-Château a réussi à retourner la situation et se qualifier pour le quatrième tour. « Je connaissais le scénario du match, concède l’entraîneur Anthony Drouet à Ouest France. Je leur avais dit dans le vestiaire juste avant qu’on pouvait très bien se prendre deux buts dans le premier quart d’heure. Soit ça allait tourner en leur faveur, soit on rentrait dans le match et on n’avait plus rien à perdre et on commençait à jouer. »

FC Campagne (D1) – AS Marck (R1) : 1-1 (4-3 tab)

Cette saison, les clubs de Régional 1 ont du mal face aux formations de District, avides d’exploits. Et c’est le cas de l’AS Marck qui est tombé à Campagne-les-Guisnes (photo). « La dernière réception d’un club de R1 remonte à quelques années avec celle du Portel et une défaite 4-0, a rappelé le staff du FC Campagne sur la page Facebook du club. Nous avions la chance de recevoir l’AS Marck pour ce troisième tour. Après une première période compliquée où nous frôlons la correctionnelle, l’équipe a su relever la tête et tenir un résultat avec combativité et solidarité. Nous avons toujours cru en nos chances et avons réalisé une séance de tirs aux buts quasi parfaite, avec un gardien en feu. Bravo à tous, c’est un super souvenir qui restera à jamais dans nos têtes et un bel exemple pour les plus jeunes. Quel match !!! »

SHARE