Coupe de France. Pas de dérogation pour l’entraînement des clubs amateurs

Photo Philippe Le Brech @ Sports Média
Bannière stages Louza

Après la visioconférence entre la FFF et les présidents de Ligue, il est confirmé que les clubs n’ont pas de dérogation pour s’entraîner après 18 heures.

Mardi soir, Philippe Le Yondre avait laissé planer le doute dans une interview au Télégramme sur une dérogation pour les entraînements des clubs amateurs en vu du sixième tour de coupe de France. Mais ce n’est pas le cas, come nous l’affirmions hier dans notre Live spécial.

Ce mercredi en début d’après-midi, une visioconférence a eu lieu entre la Fédération Française de Football et les présidents de Ligue. Et il a été confirmé qu’il n’y avait pas de dérogation nationale concernant le couvre-feu après 18 heures pour les entraînements des clubs amateurs engagés en coupe de France.

« Nous invitons les clubs à solliciter le propriétaire des installations qui se tournera vers sa Préfecture afin de pouvoir obtenir l’autorisation obligatoire » est-il indiqué dans les communications de plusieurs Ligues vers leurs clubs. Cela veut dire que les territoires ne seront pas traités de la même manière.

« On espérait que le Ministère des sports, qui discute avec la FFF, accorderait cette dérogation, mais cela ne sera pas le cas a priori, a expliqué Pascal Parent, le président de la Ligue Auvergne Rhône-Alpes mais aussi membre du Comex de la FFF, au quotidien le Progrès. On comprend la problématique des clubs, mais la première réaction, c’est quand même de ne pas bouder notre plaisir. On a eu droit à une petite fenêtre, et si l’on assure, tout en respectant les consignes, cela signifie qu’il y aura peut-être une porte ouverte plus tard pour la reprise des championnats. »

Dans notre Live de ce mercredi, les présidents et les entraîneurs sont très remontés contre ces dispositions et le fait que leurs joueurs puissent se blesser. Nous avons posés des questions à la FFF… mais malgré la lecture de notre mail, le directeur des compétitions Christophe Drouvroy ne nous a pas répondu. C’est dommage car les clubs sont très interrogatifs et il est possible que ce sixième tour de coupe de France soit marqué par de nombreux forfaits ! C’est en effet « la coupe de tous les possibles ».

SHARE