La rencontre a été arrêtée à la suite de jets de projectiles sur un arbitre assistant. (Photo Nacime Rahoui / ASBO)

La fête a été gâchée ce dimanche à Roubaix après le jet de projectiles sur un arbitre assistant. L’AS Beauvais-Oise devrait se qualifier sur tapis-vert.

L’Olympique Club Roubaisien (Régional 3) se faisait une joie d’accueillir l’AS Beauvais-Oise au cinquième tour de coupe de France ce dimanche après-midi. Si tout se passait bien sur le terrain au Parc des sports de la ville du Nord, un des arbitres assistants a été victime d’un jet de projectile quelques instants après l’ouverture du score de Beauvais (43′).

« Arrêt du match après prévention auprès du délégué puis récidive de jet d’objet sur mon assistant » a noté l’arbitre central sur la feuille de match, précisant qu’il s’agissait d’un « jet de briquet venant d’un spectateur ». Enfin un bel imbécile… car cette personne a gâché la fête pour son club.

« L’ASBO tient à souligner le bon comportement des joueurs et du staff nordiste tout au long de l’après-midi et remercie les dirigeants roubaisiens pour leur accueil chaleureux » a indiqué le club de l’Oise sur son site internet. Désormais, la Ligue des Hauts-de-France va devoir prendre une décision concernant cette rencontre et elle ne fait aucun doute, ce sera match perdu par pénalité pour l’OC Roubaix. Dommage…

PARTAGER