Image Adobe Stock

Les nombreuses manifestations prévues ce samedi pourraient avoir  de fâcheuses conséquences sur plusieurs matchs du huitième tour de coupe de France.

Le huitième tour de coupe de France est une fête pour beaucoup de petits clubs, avec des affluences records pour la plupart d’entre-eux. Mais plusieurs rencontres prévues ce samedi pourraient être reportées ou déplacées. La cause ? Le mouvement des gilets jaunes.

Des municipalités et des Préfectures se posent en effet la question d’interdire toutes manifestations sur leurs territoires. Un vrai casse-tête pour des clubs qui avaient prévu le lieu de leurs matchs depuis plus d’une semaine, avec des places déjà mises en vente ou encore des bénévoles mobilisés. C’est le cas notamment pour La Charité – Bourges Foot et Crest Aouste – Le Puy Foot 43.

Les pouvoirs publics se posent des questions sur la sécurité

Dans la Nièvre, le stade André-Jomier de La Charité est situé tout près du pont qui enjambe la Loire. Un secteur stratégique du mouvement des gilets jaunes depuis plusieurs semaines. La rencontre pourrait se jouer de l’autre côté du fleuve, à La Chapelle-Montlinard… si la Préfecture du Cher donne son accord. Selon Le Berry Républicain, celle-ci « étudie les risques qui pèsent sur ce match ».

En Ardèche, le match entre Crest Aouste et Le Puy Foot 43 ne peut pas se dérouler au Pouzin où il était initialement prévu. Le quotidien Le Dauphiné assure même que ce serait officiel, « la municipalité ardéchoise ayant décidé d’interdire toutes les manifestations prévues ce week-end sur sa commune après les affrontements du 1er décembre ». Une réunion à eu lieu avec la FFF ce jeudi et la rencontre est reportée, sûrement le week-end prochain. La Préfète du Cher a finalement refusé la tenue du match dans son département… et il aura lieu au stade des Senets à Nervers à 13h30.

Selon nos informations, d’autres matchs sont menacés par des décisions des pouvoirs publics qui craignent des débordements à cause des diverses manifestations qui auront lieu ce samedi, notamment en Région Parisienne. « Le match est menacé » a d’ailleurs indiqué Pascal Gastien, l’entraîneur du Clermont Foot 63 (L2) qui doit se déplacer à Bobigny (N2), ce jeudi matin en conférence de presse. Affaire à suivre !

 

PARTAGER