Bruno Irles est le nouvel entraîneur de QRM. (Photo Philippe Le Brech)

Alors que le Pau FC (National) a signé la première sensation des seizièmes de finale de la coupe de France, son entraîneur veut se concentrer sur le championnat.

Ce jeudi soir, le Pau FC s’est offert une très belle performance en éliminant les Girondins de Bordeaux en seizièmes de finale de la coupe de France (3-2). Les Palois ont mené deux fois au score grâce à Name (23′) puis Jarju (44′). Et si les Bordelais ont égalisé par Maja (41′) puis De Préville (81′) pour aller en prolongation, le pensionnaire du National s’est finalement qualifié avec un but de Gueye (117′).

La réaction de son entraîneur a néanmoins été mesurée. « A chaud, je suis partagé entre un sentiment de joie pour mon club, pour mes joueurs, pour ces Palois qui sont venus nous voir ce soir, a expliqué Bruno Irles en conférence de presse. De l’autre, ma priorité ne change pas, elle est orientée vers le championnat de National. Et quand je vois l’énergie, la fatigue de mes joueurs après ces 120 minutes, je pense qu’on entame un peu le capital du championnat. A nous de se servir des sourires que j’ai vus dans les vestiaires pour bien récupérer ! »

Quatrième de National, Pau est en effet à deux longueurs du leader Dunkerque avec la volonté de monter en Ligue 2… ce qui n’est jamais arrivé dans sa longue histoire. Et cette qualification va lui rajouter un match en semaine puisque les huitièmes de finale auront lieu à la fin du mois de janvier.

PARTAGER