Entre une médiatisation accrue et un changement de stade au dernier moment, le petit poucet de la coupe de France a vécu une semaine intense.

Jeudi soir, le Verton Football Club a appris qu’il ne pourrait pas jouer au Touquet. La municipalité de la cité balnéaire a en effet posé un arrêté municipale sur le complexe sportif Gérard-Houiller. La tuile pour le petit poucet de la coupe de France qui espérait jouer son septième tour de coupe de France contre Le Portel dans la « Perle de la Côte d’Opale ».

« On n’a pas trouvé ça très cool car il n’y avait pas de précipitation prévue aujourd’hui, regrette Alexandre Semée, l’entraîneur-joueur vertonnois. Quand il a appris la nouvelle, le président d’Etaples nous a tout de suite appelé pour nous proposé son stade. Sauf qu’il n’était pas homologué pour un septième tour. » La Fédération Française de Football et Le Portel ont néanmoins donné leur accord.

« Tout le monde a vraiment été très bien sur ce dossier puisqu’on a eu l’accord en fin de matinée, se réjouit l’x-joueur du Touquet. Le terrain est vraiment excellent. On va juste perdre 300 spectateurs sur la jauge par rapport au terrain initial. » Alors que plusd e1000 billets étaient déjà vendus, Verton n’avait pas besoin de ce contre-temps à tout juste 48 heures d’un match historique.

« Laisser les joueurs dans leur bulle ! »

La semaine a aussi été particulière pour le dernier représentant de championnat District avec une grosse médiatisation. « Ça n’arrête pas mais c’est bien car ça met le club en lumière, assure Alexandre Senée. Je suis en congé parental donc ça va, sinon ça aurait été compliqué si j’avais été au boulot. » A part deux exceptions, ses joueurs n’ont pas contre pas été sollicités.

« On a essayé de les laisser dans leur bulle, de faire au mieux pour les préserver » explique leur entraîneur. Quant au quotidien, il a légèrement changé « avec trois séances d’entraînement au lieu de deux afin de se mettre dans le rythme pour affronter un club de National 3 ». Le match ayant lieu dimanche à 14 heures au lieu de samedi soir, « les joueurs seront réunis le matin pour un petit déjeuner en commun ».

Ils resteront donc tous ensemble avant la rencontre afin de se mettre dans les meilleures conditions pour cette rencontre face au Portel. Et il est certain que le dernier représentant de District mettra du cœur, devant un public nombreux, afin de créer un nouvel exploit !

PARTAGER