US Sarre-Union
Les joueurs de Sarre-Union (ici en championnat contre Biesheim) n'iront pas en Guadeloupe. (Photo Jorge De Carvalho - LGEF)

A cause des émeutes qui ont lieu depuis quelques jours en Guadeloupe, le déplacement de l’US Sarre-Union (National 3) a été annulé.

C’est un gros coup dur ! Alors que l’US Sarre-Union avait préparé son déplacement en Guadeloupe en de nombreux supporters – ils étaient 65 au total avec le staff et les joueurs à devoir faire le voyage – celui-ci a été annulé ce matin à cause des violentes émeutes qui ont lieu depuis quelques jours. Un couvre-feu a d’ailleurs été instauré de 18 heures à 5 heures du matin.

« Ouais c’est un coup dur sur la tête on ne va pas se mentir, a confié Guy Irion, le président du club alsacien, à nos confrères de France 3. On est forcément déçus et frustrés, surtout les joueurs qui se sont préparés depuis une semaine à cette rencontre importante. Mais bon on doit obéir aux directives gouvernementales et penser sécurité avant tout. »

Le Solidarité Scolaire en Métropole le 4 décembre ?

Si le déplacement en Guadeloupe est annulé, la rencontre du huitième tour de coupe de France n’est pas annulée. C’est en effet la Solidarité Scolaire qui devrait faire le déplacement en Métropole. Mais ce match aurait lieu le 4 décembre au lieu du 28 novembre. Mais c’est tout de même la grosse tuile pour l’US Sarre-Union et toutes les personnes qui avaient prévu de se déplacer.

« Vous savez pour nous, petit club, c’est une sacrée organisation, rappelle Guy Irion. Il a fallu par exemple que nos kinés se dégagent une semaine off pour pouvoir venir, imaginez le manque à gagner. Les supporters aussi. On était prêts. Dommage. »

SHARE