L'US Beaumont est un habitué des exploits en coupe de France. Crédit : DR

Tombeur du SC Lyon (National) l’an passé, l’US Beaumont (Régional 2) a sorti sans trembler Aurillac (National 3), ce week-end, pour se hisser au 5ème tour de la coupe de France. L’entraîneur auvergnat Vedran Zubac nous parle du nouvel exploit de ses protégés.

Vedran, pouvez-vous tout d’abord nous dire quelques mots sur votre équipe ?

Nous sommes en est Régional 2, poule C, en Auvergne Rhône-Alpes. Notre objectif est clair : gratter la montée cette année ! Le problème c’est qu’il y a qu’une seule équipe qui monte et le groupe est compliqué puisqu’on est mélangé avec quelques équipe de la Loire qui sont en général au-dessus.
Concernant le club il a déjà évolué en D4 dans son histoire, donc ce n’est pas un club novice.

En parlant de “novice” vous n’en êtes pas non plus à votre coup d’essai en coupe de France…

En effet, l’an dernier nous étions arrivé jusqu’au 6e tour après avoir éliminé La Duchère (le SC Lyon, qui évoluait en National). Il n’y avait pas eu de championnat derrière donc nous avions joué Chamalières après 3-4 mois sans rien faire, sans spectateurs, alors que l’euphorie était retombée. Mais cela nous a servi ce dimanche.
Notre groupe est resté identique, on a eu des valeurs + qui se sont rajoutées. On a des joueurs d’expérience qui ont connu la N2 et la N3. Dans les moments difficiles, dans la gestion de match je leur ai dit qu’il fallait se servir de ce qu’on avait fait l’an passé.
En N3, ils n’avaient pas mieux commencé le championnat que nous et je savais que physiquement on allait rivaliser puisqu’on s’entraîne comme eux trois fois par semaine et qu’on a fait une bonne préparation.

Le scenario du match vous donne raison sur l’importance de ce « vécu » avec une équipe qui n’a pas paniqué…

On a joué notre jeu. On prend un but après 45 secondes qui nous libère finalement. On ne savait pas trop si on sortait, si on ne sortait pas… On a réussi par la suite à monter petit à petit en puissance et on a fait très mal dans les deux surfaces. On se met un peu de chaud alors qu’on mène 3-1 en prenant un but évitable et ils mettent deux poteaux en fin de match. De notre côté on a mis 3 jolis buts, sur des actions bien construites.

Un match référence en ce début de saison ?

Je dirais davantage un match confiance. On le prend comme un tremplin pour le championnat, il doit nous servir pour faire une série.

Un souhait pour la suite de cette coupe de France ?

Simplement passer !

SHARE