Coupe de France. L’Olympique Saumur en route vers un formidable exploit

Joie Olympique Saumur
Les Saumurois vont tenter de créer l'exploit contre le Toulouse FC. (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Face au Toulouse FC, leader de Ligue 2, l’Olympique Saumur va défendre chèrement sa peau afin de s’offrir un bel exploit.

L’Olympique Saumur a déjà éliminé le TFC en coupe de France. Enfin pas tout à fait le même puisque les joueurs de Julien Sourice, alors en Division d’Honneur, s’étaient offert le scalp du Tours FC (Ligue 2) le 13 novembre 2016 grâce à des buts de Miath, Poingt et Thonnel (3-2). Aucun des trois buteurs ne sera sur le terrain ce mercredi puisque les deux premiers sont partis alors que le troisième s’est blessé à l’entraînement.

Leur adversaire n’a pas non plus le même pedigree. Tour était en grande difficulté en Ligue 2 alors que Toulouse est leader de l’antichambre de l’élite. « On sent l’effervescence en ville autour de ce match même si les gens ne pourront pas venir nous voir au stade, souligne Julien Sourice, l’entraîneur saumurois. Même pour les bénévoles du club, c’est dommage de ne pas pouvoir être là puisqu’on a le droit à 29 personnes dont 15 stadiers. »

Avec ses joueurs, ils sont d’ailleurs beaucoup sollicités. « On n’est pas habitué à cet engouement médiatique, surtout que certains journalistes se réveillent au dernier moment (rire), poursuit-il. Mais c’est vraiment sympa. On a essayé de mettre la lumière sur tout le monde. Ce n’est que du bonheur pour nous et pour le club. » Cela permet en effet de sortir l’Olympique Saumur de l’anonymat de son championnat de National 3 Pays de la Loire.

Trois cas de Covid-19 à Toulouse

Et les Saumurois ont hâte d’être sur le terrain mercredi après-midi, un mois après leur seizième de finale contre l’US Montagnarde. « C’était un peu long, surtout les quinze premiers jours, car on a enchaîné les matchs durant deux mois, concède Julien Sourice. Il y a aussi eu l’ascenseur émotionnel avec les qualifications et beaucoup de fatigue chez les joueurs. Heureusement, nos deux matchs amicaux contre Angers SCO nous ont permis de retrouver de l’opposition et ainsi de faire la concurrence. »

Mais aussi de regarder les matchs de son adversaire, « une équipe très complète qui possède un effectif qui leur peut leur permettre de faire tourner ». C’est d’ailleurs ce que compte faire Patrice Garande. « La Coupe de France est une bouffée d’air frais pour les joueurs qui ne jouent pas, assure l’entraîneur toulousain. Je le répète, ce n’est pas un objectif mais on va jouer le jeu à fond. On va là-bas pour gagner mais je garde en tête le championnat. » Le TFC qui sera privé de trois joueurs testés positif à la Covid-19 ces derniers jours.

SHARE