ES Tourville - SS Gournay
Qui de l'US Tourville ou du SS Gournay affrontera Evreux ? (Photo US Tourville)

La Ligue de Normandie a infligé une défaite sur tapis vert à l’ES Tourville à la suite de propos racistes lors du match du troisième tour. Le club conteste la sanction.

Le 19 septembre, la rencontre du troisième tour de coupe de France entre l’ES Tourville (Régional 2) et SS Gournay (Régional 3) avait été arrêtée durant la séance de tirs aux buts à cause de propos à caractère raciste de la part de spectateurs. La commission de discipline de la Ligue de Normandie a mis le dossier en instruction le 23 septembre avant de convoquer les deux clubs le 30 septembre. L’arbitre de la rencontre a indiqué avoir entendu des propos à caractère raciste, notamment « sale noir », « sale macaque » de la part de supporters placés derrière la main courante au niveau de la ligne médiane.

Néanmoins dans son rapport d’après-match – que nous avons pu consulter – l’officiel explique initialement « avoir été alerté » de ces propos racistes. Il « a alors décidé d’interrompre immédiatement la rencontre, voyant que la situation pouvait dégénérer et que la sécurité des acteurs n’était plus assurée » avant de « demander, au délégué de la rencontre, l’évacuation des personnes proférant lesdites insultes, sans pour autant pouvoir affirmer qu’elles avaient quitté l’enceinte du stade ». De son côté, l’US Tourville « affirme avoir évacué un groupe de spectateurs à la demande de l’arbitre et que ces derniers se sont dirigés vers le parking ».

Le président et l’entraîneur de Gournay ont néanmoins décidé de ne pas reprendre la séance de tirs au but (ils étaient menés 1-0 après avoir loupé deux penaltys) car ils craignaient pour la sécurité de leur équipe et ils ont émis « des doutes sur l’évacuation concrète des supporters virulents de l’E.S. Tourville ». Le club de la couronne de Rouen a été sanctionné du match perdu par pénalité, qualifiant alors Gournay pour le quatrième tour face au FC Evreux 27 (National 3).

Une saisine en conciliation du CNOSF aujourd’hui

Les Tourvillais ont fait appel de cette décision. La commission s’est réunie ce mercredi soir, confirmant la décision de première instance. « Attendu qu’il ressort des auditions qu’un groupe de supporters de l’ES Tourville a bien tenu des propos à caractère raciste à tout le moins durant la séance de tirs au but et que le club de l’ES Tourville ne peut certifier, par le biais d’éléments objectifs, que le groupe en question avait bien été évacué de l’enceinte du stade lorsque l’arbitre a proposé aux équipes de reprendre la rencontre » est-il indiqué dans le procès-verbal de la commission d’appel de la Ligue de Normandie.

La rencontre entre Gournay et Evreux est prévue ce dimanche mais elle pourrait ne pas avoir lieu. Jugeant la décision « disproportionnée », et confirmant « que les spectateurs ont bien été évacués du stade », l’US Tourville a donc décidé de saisir le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) en conciliation. Si celui-ci accepte cette saisine, la décision de la commission d’appel de la Ligue de Normandie sera ainsi automatiquement suspendue et ce match du quatrième tour devra une nouvelle fois être reporté.

SHARE