Tours FC CDF
Les joueurs de Nourredine El Ouardani espèrent continuer leur parcours en coupe de France. (Photo Tours FC)

Interdit de monter en National 2 l’été dernier, le Tours FC veut profiter de la coupe de France pour revenir sur le devant de la scène.

Quatre équipes de la Ligue Centre-Val de Loire sont encore en lice lors du septième tour de Coupe de France qui nous attend ce week-end. Ce sont quatre formations qui évoluent entre le National 1 et le National 3 qui vont tenter d’obtenir leur place pour le huitième tour qui désignera l’équipe qui représentera la région en 1/32 de finale. Nous nous intéressons au duel qui va opposer Romorantin à Tours.

Ce sont deux clubs phares de la région qui vont se faire face dimanche sur le terrain de Romorantin, équipe de N2. Le Tours FC, qui évoluent une division en-dessous de leur adversaire, vont tout faire pour remporter cette rencontre. « On a eu une semaine d’entraînement classique avec un effectif au complet » explique Benjamin Tison. Après un match de reprise le week-end dernier et une courte victoire à Saint-Jean de Braye (R2), l’équipe veut poursuivre l’aventure.

« On n’a pas eu de soucis au niveau physique, car on a eu la chance de pouvoir continuer l’entrainement pendant les trois mois d’arrêt de la compétition, poursuit le milieu de terrain de 23 ans. Il fallait reprendre les repères sur le terrain et le rythme des matchs. » Si tout n’a pas été parfait, comme le reconnaît le joueur passé par Nîmes, l’équipe se montre ambitieuse à l’aube du septième tour.

Remettre la lumière sur le club du Tours FC

Encore en Ligue 2 en 2018, avant une descente aux enfers à la suite de problèmes administratifs, le club aimerait retrouver les niveaux supérieurs dans les années à venir. Privée de championnat pour le moment, l’équipe compte bien aller le plus loin possible en Coupe de France cette saison. « Il est important de jouer ces matchs à fond, ne serait-ce déjà pour avoir un match tous les week-ends, une compétition à jouer » assure Benjamin Tison.

Une belle épreuve attend le TFC ce week-end à Romorantin, une équipe rôdée au National 2. « On se sent à la hauteur. On est des compétiteurs donc quel que soit l’équipe en face, on se concentre sur nous, sur notre football. » Après des dernières saisons difficiles, Tours espère pouvoir briller dans cette compétition. « On veut aller le plus loin possible et permettre de redonner un peu de visibilité au club par la Coupe de France. »

SHARE