Les Pingouins de Libourne ont mangé les Lions du Stade Bordelais ! (Photo Marie-Laure Julien - www.foot-gironde.fr)

Le cinquième tour de coupe de France regorge d’anecdotes en tout genre. La rédaction de Footamateur vous propose de revenir sur ce week-end.

Les Cannois vainqueurs par KO
Les joueurs de l’AS Cannes (National 3) ne pourront pas prétexter être trop fatigués après leur match contre Salon Bel Air (Régional 1) puisqu’ils n’ont passé que 77 minutes sur le terrain. L’arbitre de la rencontre a en effet dû arrêter le match… faute de combattants du côté du club des Bouches-du-Rhône !
Après trois expulsions, un joueur salonais a simulé une blessure à la cuisse pour quitter le terrain alors que les trois changements avaient été effectués. Salon Bel Air ne pouvant évoluer à sept, comme le précise le règlement, Julien Campo a donc sifflé la fin du match !

Baptiste Lafleuriel adore la coupe de France
Entraîneur de l’équipe fanion de de l’USJA Carquefou (Régional 2) depuis le début de saison, Baptiste Lafleuriel a rendu hommage à son adversaire Héric FC (Départemental 2) dimanche après-midi après la victoire des siens (4-0).
« J’ai beaucoup de respect pour cette équipe d’Héric qui n’a jamais fermé le jeu, nous a-t-il expliqué. On est tous le petit de quelqu’un lors d’un match de coupe et je connais très bien ce genre de matchs ! » L’ex-attaquant a en effet participé à l’aventure de son club en 2008 lorsque Carquefou avait éliminé Nancy et Marseille pour finir contre le PSG en quart-de-finale de la coupe de France.

Argonnes a savouré son erreur de saisie
Dimanche après-midi, un résultat paru sur le site de la FFF paraissait très étonnant en Ligue du Grand-Est puisque Argonnes FC (Régional 3) venait d’étriller (7-0) le FC Agglo Troyenne (National 3).
Il s’agissait en fait d’une erreur de saisie du club de la Marne ! « Ça ne nous aurait pas déplu… Et ça ne nous dérange pas que ça reste encore affiché comme ça encore quelques heures, ça laisse rêveur ! » nous a confié le community manager du club de Sainte-Menehould.

Un match le jour du baptême de son fils
L’ESM Hamel (Départemental 4) aurait pu être privé de son capitaine dimanche contre Montigny. Car Aurélien Seignez avait prévu le baptême de son fils ce jour-là, ne pensant jamais, il y a quelques mois, que son équipe jouerait un cinquième tour de coupe de France  le dimanche 14 octobre !
« Il a eu une dérogation du coach pour arriver plus tard au rassemblement, nous explique Ludovic Wuillaume, le président hamelois. Certains de ses invités sont même venus au match avant de repartir aux festivités du baptême. Mais en bon capitaine, il est revenu faire la fête au stade avec ses copains une fois la salle du baptême nettoyée ! »

15, voilà le District !
Quinze clubs de championnat de District se sont qualifiés pour le sixième tour de coupe de France. C’est le même nombre que la saison dernière. Après l’AS Glisy en 2017-2018, un autre club de D4 des Hauts-de-France est le nouveau petit poucet : l’ESM Hamel.
Un club de D3, quatre clubs de D2 et neuf clubs de D1 complètent le contingent du District pour ce sixième tour. A noter qu’il n’en restait plus que trois en septième tour l’an dernier.

Quatre victoires sur le score de 9-0
Les plus gros scores de ce cinquième tour ont été réalisés par deux clubs de National 2, FCSR Haguenau et Trélissac FC contre des clubs de Régional 3 (Duttlenheim et Portugais Châtellerault), et deux clubs de National 3, FC Challans et FC Limonest (ES Craon et Salaise).

L’US Rochoise proche d’un exploit monumental
Avec six divisions d’écart – entre Départemental 1 et National – l’US Rochoise a fait plus que résister au FC Bourg-en-Bresse Péronnas. Le club de District a ouvert le score (24′) avant de se retrouver à dix juste avant la pause (43′). Si les joueurs de l’Ain sont revenus au score (52′), les savoyards se sont vu privés d’une prolongation au bout des arrêts de jeu (90+3). Une sacrée performance !

Les Pingouins ont mangé du Lion !
De très nombreux clubs possèdent des surnoms d’animaux à travers tout l’Hexagone. Mais celui-ci nous faisait plaisir… car les Pingouins du FC Libourne (Régional 1) ont mangé les Lions du Stade Bordelais (National 2) samedi soir dans un stade Jean-Antoine-Moueix qui a ainsi retrouvé la lumière !

Le National fait mieux que l’an dernier
Dix-sept des dix-huit clubs de National sont présents au sixième tour de coupe de France. Il n’y a pas différence avec la saison dernière – le championnat ne comptait que dix-sept clubs – puisque seul l’AS Béziers avait été éliminé… mais les Biterrois sont montés en Ligue 2 quelques mois plus tard. Mais attention car trois d’entre-eux (Red Star, Créteil et Pau) avaient chuté lors de ce sixième tour !

L’EF Aubussonnais a fait presque 500 bornes !
Le club qui a eu le plus gros déplacement de ce cinquième tour de coupe de France fait forcément partie de la Ligue la plus vaste de France, la Nouvelle-Aquitaine. L’EF Aubussonnaise (Régional 2), club de la Sous-Préfecture de la Creuse, a en effet dû se déplacer à l’US Lormont (Régional 1), dans l’agglomération bordelaise… avec une défaite à la clé (2-0).

Bourges Foot aurait pu se déplacer à pied !
La ville de Bourges avait un sacré derby lors de ce cinquième tour entre l’ES du Moulon Bourges (Régional 2) et Bourges Foot (National 3). Il n’y a en effet que deux kilomètres entre les stades de deux clubs ! Les joueurs de N3 auraient même pu faire le déplacement à pied pour s’échauffer !

PARTAGER