Les Vitréens peuvent être fiers de leur parcours en coupe de France.
Les Vitréens peuvent être fiers de leur parcours en coupe de France. (Photo Phlippe Le Brech)

Malgré une très bonne deuxième période, les Vitréens n’ont pas eu la réussite face à des Nantais qui avaient fait le plus dur lors du premier acte.

L’AS Vitré doit peut être regretter sa première mi-temps. Car les hommes de Michel Sorin a subi la domination du FC Nantes, avec un bloc un peu trop bas, et c’est donc logiquement qu’ils ont encaissé deux buts. Boschillia a ouvert le score peu avant la demi-heure de jeu d’une belle frappe de l’entrée de la surface, à la suite d’un une-deux avec Eysseric (0-1, 25′). Puis Mance a doublé la mise sur un centre millimétré d’Eysseric (0-2, 43′).

Juste avant ce deuxième but, Dupé avait dû s’employer sur une tête de Le Borgne (41′). C’est à peu près tout pour les Vitréens, un peu trop timorés. Mais ils sont revenus avec d’autres intentions après la pause. Si Aubeneau a sauvé les siens d’entrée sur une tête de Girotto (47′), ses coéquipiers se sont montrés plus appliqué dans le jeu et plus présents dans la surface nantaise.

Les deux gardiens ont encore été décisifs, Aubeneau sur un tir enroulé de Libombe (56′) puis Dupé sur une frappe puissante de Gros (58′). La doublure de Tatarusanu s’est de nouveau illustré en détournant une tentative de Rouger (62′) puis une autre de Billy (77′). Malheureusement, les Vitréens sont tombés sur un excellent gardien et ils n’ont pas su concrétiser leurs temps forts. Les Brétiliens avaient laissé passer leur chance mais ils peuvent sortir la tête haute de la coupe de France.

>>> A lire aussi : L’AS Vitré a joué « avec le frein à main »


PARTAGER