L'AS Vitré jouera à guichet fermé ! (Photo Philippe Le Brech)

Deux jours après le tirage des seizièmes de finale de coupe de France, les tractations vont bon train pour la tenue des rencontres des 22 et 23 janvier.

Six clubs amateurs vont recevoir des clubs professionnels le mardi 22 ou le mercredi 23 janvier lors des seizièmes de finale de la coupe de France. Mais joueront-ils dans leur stade habituel ? Notre rédaction fait le point sur les tractations en cours.

Ce mercredi matin, nous avons eu la certitude que l’AS Vitré et le Bergerac Périgord FC, tous deux en National 2, évolueront bien à domicile respectivement face au Havre AC et à l’US Orléans. Une excellente nouvelle pour ces deux clubs qui n’auront pas à mettre en place une logistique différente en pleine semaine. Mais il reste a connaître l’heure des matchs (18 heures ?) qui pourrait ne pas permettre de faire le plein de spectateurs.

Viry-Châtillon pourrait jouer à Bondoufle !

Si l’ASF Andrézieux jouera bien à l’Envol Stadium face à l’AS Lyon-Duchère, un autre club de National 2 n’est pas encore fixé : le FC Sète. Selon Midi-Libre, « il faut attendre l’homologation du stade Louis-Michel par la commission de sécurité ». Car, toujours selon le quotidien du Sud-Est, « la seule complication peut venir de la tribune d’en face pouvant recevoir 4 500 supporters ». Une tribune « construite pour la montée en Ligue 2 en 2005 mais qui ne sert qu’à de très rares occasions ».

Enfin, le dernier point chaud est l’ES Viry-Châtillon (Régional 1) qui ne devrait pas jouer dans son stade contre le SM Caen. Selon nos nos informations, le club de l’Essonne jouerait à Bondoufle dans le stade où évoluent le FC Fleury 91 FC en National 2 ou encore le Paris FC en D1 féminine.


Découvrez l’Almanach Sports et Stickers avec son album de vignettes !
PARTAGER