AS Maximoise joie
Les joueurs de Sainte-Maxime ont bien l'intention de faire plier un troisième club de National 2. (Photo Facebook AS Maximoise - Philippe Arnassan)

Vainqueur du RC Grasse et du FC Martigues, l’AS Maximoise espère accrocher un troisième club de National 2 à son tableau de chasse.

Fin janvier, l’AS Maximoise avait fait le buzz avec une banderole en contestation aux conditions de préparation avant le sixième tour de coupe de France. Malgré le manque de rythme, le club présidé par Athos Bandini avait néanmoins réussi à dominer le FC Martigues, pensionnaire de National 2 (1-0).

Sur les trois derniers tours joués, entre le 4 octobre 2020 et le 31 janvier 2021, les Maximois ont tout de même accroché une équipe de National 3 (Istres FC) et deux équipes de National 2 (RC Grasse et FC Martigues) à leur tableau de chasse. Au moment de revenir sur la qualification du week-end précédent, le capitaine Mounir Boureghida soulignait la force mentale de ses coéquipiers sur Var Matin. “On a joué avec le cœur, nous avions 90 minutes dans la tête mais pas dans les jambes, le mental a fait la différence et notre qualification est, je pense, très méritée.”

Tandis que le club s’était ouvertement plaint du retour rapide de la compétition, le président de l’AS Maximoise met en avant tout le travail d’un club. “C’est aussi une juste récompense pour les bénévoles du club. La préparation du match a été très compliquée” souligne Athos Bandini.

Un troisième club de N2 au Stade Gérard Rossi

Dimanche à 14 heures, le club varois va connaître sa première participation de son histoire au septième tour de la Coupe de France. Et, une nouvelle équipe de National 2 va se présenter sur son terrain, pour la troisième fois de suite. Co-leader du groupe C, Aubagne va devoir se méfier de son adversaire. En face, Athos Bandini espère que ses joueurs vont de nouveau fournir une nouvelle grosse performance afin de poursuivre la belle épopée. “On ne les craint pas, mais on va les respecter et essayer de passer encore un tour.”

SHARE