Photo Philippe Le Brech
Bannière stages Louza

Nouveau forfait – et sans doute pas le dernier – pour le 6ème tour de la coupe de France. En Auvergne Rhône-Alpes, l’AS Dompierre (D1) a en effet annoncé qu’elle ne jouerait pas contre Andrézieux-Bouthéon (N2) dimanche prochaine

Et vu l’écart de niveau entre les deux équipes ce n’est pas très surprenant. Ce n’est plus un exploit mais un miracle qu’auraient dû réaliser les Dompierrois. Et à huis-clos. Le petit poucet auvergnat a préféré en rester là. Dans La Montagne, le président Daniel Gaillard explique son choix.

Quoi qu’il arrive, on ne jouera pas ce week-end, mais on a décidé d’attendre encore un peu avant de déclarer forfait officiellement. On ne sait jamais, s’il y a de nouvelles consignes du gouvernement qui obligent à reporter le match. On ne veut pas mettre en danger l’intégrité physique de nos joueurs. Ils ne se sont pas entraînés depuis fin octobre. Et avec le couvre-feu à 18 heures, on n’a pas pu reprendre la semaine dernière. La seule possibilité d’entrainement était samedi dernier, mais le terrain était gorgé d’eau. On ne peut pas envoyer nos joueurs, dans ces conditions face à un adversaire qui s’entraîne tous les jours ou presque. C’est vraiment se moquer du monde amateur. On est déçu et en colère.

Des arguments qui reviennent souvent et qu’on devrait encore entendre d’ici dimanche, notamment en ce qui concerne les débats les plus déséquilibrés.

SHARE