Après Racing 92 – Torcy, un autre match du quatrième tour de coupe de France a été arrêté à Nevers à cause de jets de pétards des spectateurs.

Ce samedi soir, la rencontre entre le FC Nevers 58 (Régional 3) et le FC Châlon (Régional 1) a été arrêtée à la toute fin du temps réglementaire (89′). «  Motif de l’arrêt : troisième pétard sur le terrain. Pour la protection des joueurs et du corps arbitral arrêt du match » est-il indiqué sur la feuille de match par l’arbitre de la rencontre, alors que deux équipes étaient à égalité (1-1).

Le club de la Nièvre a très vite réagi sur les réseaux sociaux. « Le FC Nevers se dégage évidemment de toutes responsabilités après ces incidents intolérables provoqués par de pitoyables individus et tentera coute que coute de faire la lumière sur l’ordre chronologique des faits. » Parmi les 500 spectateurs présents au stade des Senets, quelques pseudos supporters ont en effet jeté des pétards sur la pelouse, un d’eux touchant même un joueur.

Match perdu sur tapis vert pour Nevers ?

« Un rapport sur les incidents qui se sont passés sera faits par Nevers 58 pour l’identité de ces personnes » a d’ailleurs indiqué l’arbitre de la rencontre car les dirigeants de Nevers ont bien l’intention de trouver les auteurs de ces troubles. « Ces actes prémédités ont atteint leur but : nuire au FC Nevers 58, a indiqué le président Abdérazak Boujlilat via un communiqué. Une plainte a été déposée et nous comptons bien faire valoir auprès des instances régionales du football, que malgré tous nos efforts nous sommes les premières victimes de cette situation ubuesque. »

La suite de ces incidents, c’est la commission de discipline de la Ligue de Bourgogne Franche-Comté qui va la décider… mais ce match devrait être donné perdu sur tapis vert au FC Nevers 58 et ainsi envoyer le FC Châlon au cinquième tour de la coupe de France.

PARTAGER