Battue par le Paris Saint-Germain au terme d’une rencontre de bonne qualité, la GSI Pontivy sort la tête haute.

Devant un peu plus de 14 000 spectateurs, la GSI Pontivy s’est logiquement inclinée face au Paris Saint-Germain… le quadruple tenant du titre de la coupe de France. Mais les joueurs de Yannick Blanchard n’ont pas démérité en jouant crânement leur chance. Malheureusement, Sylvain Julé a marqué contre son camp peut avant la demi-heure de jeu en voulant dégager devant Dani Alvès (0-1, 24′). « On a fait une première mi-temps très cohérente, a relevé le manager général de la GSI. Le but contre notre camp est un fait de jeu qui a eu une grande importance. On était en place, on s’est projeté vers l’avant comme on avait prévu de la faire. À la mi-temps, je leur ai dit d’essayer de tenir pour être vivant le plus longtemps possible. »

Puis les Pontivyens ont bien résisté, notamment grâce à un très bon Clément Daoudou dans les buts, avant de craquer en fin dans les vingt dernières minutes avec des buts de Neymar (0-2, 70′), MBappé (0-3, 77′) et Draxler (0-4, 89′). « On peut être fier de notre match, a assuré Yannick Blanchard. On a été une équipe joueuse et je suis très fier de la performance de mes joueurs. Le score est un peu sévère. Ça se joue sur des petits détails. On n’a pas été impressionné par le PSG et on a su jouer les yeux dans les yeux. Cela n’a été que du plaisir et on a envie de revivre ce genre de moments. »

Côté Parisien, Thomas Tuchel a indiqué que « cela n’a pas été facile car on est tombé sur un adversaire très, très bien organisé », tandis que Thiago Silva a souligné que « ce n’était pas un super match, je crois que Pontivy a fait un bon match surtout en première mi-temps ».

La fiche technique de la rencontre

Découvrez l’Almanach Sports et Stickers avec son album de vignettes !
PARTAGER