L’ambiance était joviale au cryopôle de Lorient pour les joueurs et staff de la GSI Pontivy à deux jours du choc face au PSG. Malgré l’appréhension du -110 degrés affiché sur l’écran, les hommes de Yannick Blanchard se sont succéder par trois ou quatre dans le caisson. Au terme des trois minutes, on sentait que certains rigolaient moins et peinaient à récupérer du choc thermique.

« C’était vraiment sympa, ça a permis à certains joueurs de pouvoir découvrir cette pratique, même si personnellement je connaissais déjà, explique Willem Pierre-Charles, l’attaquant pontivyen. Mais ça n’empêche que c’est toujours aussi dur pour rentrer dedans ! C’est dur de ressentir les bienfaits directement après la séance je pense que c’est plus sur du long terme. »

Les joueurs de la GSI Pontivy se sont succédé dans le caisson.

Les joueurs de la GSI Pontivy se sont succédé dans le caisson. (Photo Benjamin Bénéat)

Retrouvez la galerie photo de la séance de cryothérapie

Pendant que les premiers à être passés rigolaient et chambraient leurs successeurs, les membres du staff sont eux aussi passés dans le caisson réfrigéré. Yannick Blanchard et son équipe ont su gérer plus facilement la chose grâce à leur sang-froid et à leur concentration. Espérons que ces derniers arrivent à transmettre ces deux ingrédients afin d’être prêt pour recevoir le champion de France dimanche.

PARTAGER