Bancs Coupe de France
(Photo Philippe Le Brech)

Sept clubs qui participent à un “championnat du matin” ont pu s’inscrire en coupe de France en dépit du règlement mais avec l’aval de la FFF.

Vendredi, nous avions informé que plusieurs clubs qui participaient au “championnat du matin” du District de Seine-Maritime étaient inscrits en coupe de France. Loin de vouloir leur porter préjudice, car c’est une bonne nouvelle pour ces clubs, leur engagement est contraire au règlement de la compétition.

Selon l’article 4 (Obligations), il est en effet indiqué que « Les autres clubs y sont admis s’ils disputent une épreuve officielle de leur ligue régionale ou de leur District sous réserve que cette dernière s’inscrive dans la pyramide des compétitions libres (système de montées / descentes rendant possible l’accession, in fine, au plus haut niveau professionnel du football Libre). »

Des réserves à venir dimanche prochain ?

Ce qui n’est donc pas le cas. Pourtant, le comité directeur de la Ligue de Normandie a validé ces inscriptions lors de sa réunion d’hier matin. Contactée, l’instance régionale nous a indiqué que « le service juridique de la FFF a adonné un retour positif pour leur participation ». C’est tout de même très étrange que Jean Lapeyre, le directeur juridique de la FFF, donne son aval afin que des clubs et une Ligue contournent le règlement.

Il est fort possible que les adversaires qui vont affronter ces clubs de “championnat du matin” dimanche prochain posent une réserve avant la rencontre puis fassent une demande d’évocation auprès de la commission compétente après la coup de sifflet final en s’appuyant sur le règlement de la coupe de France. Car cela pose un réel problème d’équité puisque les autres clubs de championnats similaires – comme le championnat du matin de la Ligue de Paris Île-de-France, n’ont pas le droit de s’inscrire en coupe de France. Car c’est bien “la coupe de tous les possibles” !

SHARE